Restez informé

Calopteryx VirgoQuelles sont les espèces d’odonates présentes aujourd’hui dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Quelles sont leurs répartitions ? Quels sont leurs statuts de conservation ? A-t-on vu de nouvelles espèces s’installer récemment dans notre région ou au contraire, certaines ont-elles disparu et pourquoi ? La LPO PACA s’est associée avec l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) Provence-Alpes-du-Sud pour tenter de répondre à ces questions, à travers l’élaboration d’un « Atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ». L'atlas est publié et disponible à la vente.

 

Pourquoi un atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

Quelles sont les espèces d’odonates présentes aujourd’hui dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Quelles sont leurs répartitions ? Quels sont leurs statuts de conservation ? A-t-on vu de nouvelles espèces s’installer récemment dans notre région ou au contraire, certaines ont-elles disparu et pourquoi ? La LPO PACA s’est associée avec l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) Provence-Alpes-du-Sud pour tenter de répondre à ces questions, à travers l’élaboration d’un « Atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Ce travail a déjà démarré en 2010 grâce à la collecte de plusieurs milliers de données dans le module Odonates de l’outil Faune-Paca et il s’achèvera par l’édition d’un ouvrage de référence en 2014-2015. Nous intégrerons néanmoins les données antérieures à 2010 recueillies par les naturalistes ainsi que les données bibliographiques. Un tel atlas spécifique pour notre région n’a jamais été rédigé par le passé. Il pourra ainsi devenir naturellement un ouvrage de référence pour la faune odonatologique de notre région et, par là même, un bon instrument d'aide à la décision pour les élus, les services de l’état et les aménageurs mais aussi un outil de travail pour les scientifiques, les bureaux d’études et d’une manière générale, pour tous les naturalistes (professionnels ou amateurs) intéressés par les odonates.

Nous disposons actuellement, pour la région PACA, de deux atlas : "L'étude faunistique et bibliographique des Odonates de France" de J.-L. Dommanget, parue en 1987 (Inventaires de Faune et Flore - MNHN), document qui constitue le premier état des lieux de la faune odonatologique française, et l'"Atlas préliminaire des Odonates de France" publié en 1994 par la Société Française d'Odonatologie en partenariat avec le Ministère de l'Environnement et le Secrétariat Faune et flore (MNHN). Ce deuxième Atlas présente les observations relevées au cours de 10 années du Programme INVOD (Inventaire des Odonates). Cet inventaire se poursuit actuellement sous l'appellation CILIF (Complément à l'inventaire des libellules de France), également géré par la Société Française d'odonatologie.

La SFO est présente sur le territoire par des délégations régionales, des correspondants régionaux ou départementaux et possède un site internet qui propose de multiples services (www.libellules.org).

 

Calopteryx VirgoQuelles sont les espèces d’odonates présentes aujourd’hui dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Quelles sont leurs répartitions ? Quels sont leurs statuts de conservation ? A-t-on vu de nouvelles espèces s’installer récemment dans notre région ou au contraire, certaines ont-elles disparu et pourquoi ? La LPO PACA s’est associée avec l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) Provence-Alpes-du-Sud pour tenter de répondre à ces questions, à travers l’élaboration d’un « Atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ». L'atlas est publié et disponible à la vente.

 

Pourquoi un atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

Quelles sont les espèces d’odonates présentes aujourd’hui dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Quelles sont leurs répartitions ? Quels sont leurs statuts de conservation ? A-t-on vu de nouvelles espèces s’installer récemment dans notre région ou au contraire, certaines ont-elles disparu et pourquoi ? La LPO PACA s’est associée avec l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) Provence-Alpes-du-Sud pour tenter de répondre à ces questions, à travers l’élaboration d’un « Atlas des odonates de Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Ce travail a déjà démarré en 2010 grâce à la collecte de plusieurs milliers de données dans le module Odonates de l’outil Faune-Paca et il s’achèvera par l’édition d’un ouvrage de référence en 2014-2015. Nous intégrerons néanmoins les données antérieures à 2010 recueillies par les naturalistes ainsi que les données bibliographiques. Un tel atlas spécifique pour notre région n’a jamais été rédigé par le passé. Il pourra ainsi devenir naturellement un ouvrage de référence pour la faune odonatologique de notre région et, par là même, un bon instrument d'aide à la décision pour les élus, les services de l’état et les aménageurs mais aussi un outil de travail pour les scientifiques, les bureaux d’études et d’une manière générale, pour tous les naturalistes (professionnels ou amateurs) intéressés par les odonates.

Nous disposons actuellement, pour la région PACA, de deux atlas : "L'étude faunistique et bibliographique des Odonates de France" de J.-L. Dommanget, parue en 1987 (Inventaires de Faune et Flore - MNHN), document qui constitue le premier état des lieux de la faune odonatologique française, et l'"Atlas préliminaire des Odonates de France" publié en 1994 par la Société Française d'Odonatologie en partenariat avec le Ministère de l'Environnement et le Secrétariat Faune et flore (MNHN). Ce deuxième Atlas présente les observations relevées au cours de 10 années du Programme INVOD (Inventaire des Odonates). Cet inventaire se poursuit actuellement sous l'appellation CILIF (Complément à l'inventaire des libellules de France), également géré par la Société Française d'odonatologie.

La SFO est présente sur le territoire par des délégations régionales, des correspondants régionaux ou départementaux et possède un site internet qui propose de multiples services (www.libellules.org).

 

Organisation de l'atlas

 

Comment s’organisera cet atlas ?

Ceriagron TenellumUne coordination de l’atlas

Un Comité de pilotage se mettra en place en 2011. Il sera composé de personnes particulièrement intéressées et motivées par ce projet (bénévoles ou salariés des différents partenaires de ce projet). La coordination scientifique de l’atlas sera sous la responsabilité de Michel Papazian, membre de l’OPIE, odonatologue unanimement reconnu au niveau régional, national et international. Il assurera également la validation des données saisies dans l’outil Faune-Paca. Il pourra, si nécessaire, orienter les prospections en fonction de manques sur des espèces spécifiques ou de secteurs géographiques sous prospectés. Il pourra également définir des protocoles ciblés pour les espèces difficiles ou particulièrement discrètes. Enfin, des camps de prospection spécifiques pourront être mis en œuvre pour cibler une ou des espèces particulières ou un secteur géographique bien précis.

 

Un réseau d’observation en accès libre pour tous les citoyens

Actuellement le site www.faune-paca.org permet à tous de bénéficier d’un atlas des odonates en ligne par une actualisation quotidienne des informations. L’inscription est gratuite et permet d’accéder à toutes les options de saisie et de synthèse, tandis que les utilisateurs non inscrits n’ont accès qu’aux options les plus courantes. Ces options « de base » sont déjà fort complètes mais le visiteur qui souhaitera en savoir plus, ou devenir contributeur, pourra s’inscrire en toute facilité. Les données sont synthétisées et accessibles par tous les publics (particuliers, décideurs, etc.), selon des modalités qui restent à définir dans le détail mais qui devraient contribuer à une revalorisation des connaissances naturalistes de qualité.

Une première phase consistera à poursuivre et augmenter le recueil quotidien des données dans la base de données www.faune-paca.org. Ce travail permettra assez rapidement d’identifier des secteurs ou des groupes d'espèces pour lesquels les connaissances sont insuffisantes.

 

Des partenaires

Les échanges de données entre les structures (privés et publiques) sont favorisés. Cela fait l’objet d’une convention et d’une précision explicite aux naturalistes. Des échanges bilatéraux réguliers sont facilement mis en place avec les Parcs Nationaux, les Réserves Naturelles, etc. Des transmissions de données sont facilement mises en œuvre à l’échelle de grands territoires (PNR, agglomérations urbaines, etc.). La liste des partenaires est précisée sur le site www.faune-paca.org à la page « partenaires ».OPIE

Un Plan National d’Actions en faveur des Odonates (PNAO) est mis en place durant la période 2010-2014. Il va être décliné en région PACA à travers un Plan Régional d’Actions spécifique (PRAO). La première réunion du comité de pilotage de ce PRAO a eu lieu en septembre 2010. L’OPIE Provence-Alpes du sud et la LPO PACA font partie de ce comité de pilotage. Un certain nombre d’actions liées à notre projet d’atlas sont compatibles avec des objectifs du PRAO. Il conviendra de clarifier rapidement comment le projet d’atlas et ses activités inhérentes (formations, inventaires, communication, etc…) s’intègrent dans ce PRAO et en bonne intelligence avec ses différents acteurs.

 

Des formations

La LPO PACA, en collaboration avec l’OPIE Provence- Alpes du sud, organisera des sessions de formation sur les odonates. Par exemple, sur la biologie des espèces ou sur l’identification des imagos et des exuvies. Des cycles de conférences et des articles viendront compléter les observations de terrain.

 

Fonds documentaires et bibliographie

La LPO PACA, en collaboration avec l’OPIE Provence-Alpes du sud, mettra à disposition un fonds documentaire consultable sur place. Une liste bibliographique des ouvrages et des articles spécifiques sera mise en ligne sur le site de la LPO PACA. Enfin, des fiches techniques sur l’identification des espèces seront accessibles sur internet. La bibliographie sur les odonates sera actualisée et téléchargeable en ligne sur le site de www.faune-paca.org.

 

Un service de communication pour la promotion et l’édition de l’atlas

La LPO PACA a animé depuis 2004 un atlas ornithologique régional qui est un travail collectif de l'ensemble des ornithologues de la région PACA. La LPO PACA vient d’éditer en octobre 2009 l’« Atlas des oiseaux nicheurs de PACA » avec les éditions Delachaux & Niestlé (Couverture ci-dessous). Ce travail d’édition nécessite une attention particulière réalisée par des professionnels qui sera menée en parallèle des observations de terrain. L’objectif est ici de définir un projet éditorial, de collecter un fonds documentaire (cartes de répartition, photographies, etc.), de rédiger des monographies standardisées et de finaliser un montage financier pour l’édition, la diffusion et la valorisation du projet.

 

Un planning

Un calendrier des opérations est prévu jusqu’en 2015. Pour l’année 2011, voici les actions que nous avons prévus de mener :

Actions2011
Identifier les détenteurs de données

oui

Synthétiser les données existantes et accessibles

oui 

Etablir des cartes de répartitions et mettre en avant les zones non prospectées

oui 

Constituer un Comité de Pilotage

oui

Rédiger un code de déontologie et un mode de gestion des demandes internes et externes

oui

Établir des conventions avec les partenaires (Parcs nationaux, Parcs naturels régionaux, associations)

oui

Clarifier le positionnement du projet d’atlas au sein du Plan d’Action Régional en faveur des odonates

oui 

Mettre en place le nouveau module Odonate en ligne sur www.faune-paca.org

oui 

Organiser le lancement officiel de l’atlas avec un plan de communication

oui 

Produire des supports de communication

oui 

Animer des camps de prospections complémentaires

oui 

Recueil de photographies

oui 

Animer un « baromètre » de l’atlas tout au long du projet

oui 

 

Quel protocole utiliser?

Quel protocole utiliser pour collecter les données ?

Les adultes

L’identification des odonates peut se faire à vue ou sur photo pour certaines espèces mais il est préférable de les capturer au filet afin de les examiner en main pour être totalement certain, avant de les relâcher. En effet, certaines espèces sont très proches les unes des autres en apparence et seul un examen à la loupe de la nervation alaire et des organes sexuels permettra de lever le doute. Attention, certaines espèces sont protégées et leur capture au filet est interdite sans autorisation, la difficulté étant que l’identification de l’espèce ne peut être faite de manière certaine qu’après capture… Dans tous les cas, il sera important, lors de la saisie des données dans Faune-paca, de bien préciser les critères qui ont abouti à l’identification de l’espèce et si possible d’ajouter une ou plusieurs photos afin de faciliter le travail de vérification.

 

Les larves et les exuvies

Un autre point important est que la présence d’une espèce de libellule sur un site donné n’est pas une preuve de son indigénat, à savoir qu’elle se reproduit sur ce site. Le seul critère fiable est la recherche de larves (possiblement protégées suivant l’espèce) ou mieux d’exuvies (enveloppe externe issue de la dernière mue larvaire avant l’envol de l’adulte). L’intérêt de la collecte d’exuvies est multiple : cette dépouille larvaire n’est pas protégée, elle peut être emportée et examinée tranquillement chez soi avec une loupe binoculaire ou envoyée à un expert pour une identification précise avec un guide spécialisé, elle permet de démontrer la présence d’espèces dont les adultes volants sont très peu visibles et enfin elle prouve de manière indiscutable le développement complet du cycle larvaire de l’espèce, jusqu’à l’envol de l’imago, donc le cycle complet de reproduction.

 

Les cartographies

Les observations consignées dans www.faune-paca.org qui sont validées, permettent d’établir une cartographie automatique de la répartition des espèces. Les données initiales doivent être localisées à l’échelle du lieu-dit et la retranscription se fera automatiquement à l’échelle adaptée au niveau régional, voire national. L’avancement de l’atlas peut ainsi être visualisé au fur et à mesure.

Comptes Rendus COPIL

 

Comptes Rendus des réunions du COPIL Atlas des Odonates de PACA

Réunion du 2 Avril 2011

Points abordés :

  • Bilan de l’année 2010 (avec des stats) + nouveaux outils
  • La prospection : constats, suggestion et précisions
  • Comment augmenter le nombre de données, d'observateurs ?
  • PNA Odonates : espèces du PRAO et autres espèces
  • Promotion de l’atlas
  • Partenaires à venir
  • COPIL Faune Paca
  • Recherche de partenaires financiers : quels choix ?