Restez informé

Visionature : la science participative au service des oiseaux
Mardi 1er mars 2011

Grâce aux évolutions technologiques, l’observation de la faune connait une révolution sans précédent. Le réseau Visionature, initié par la LPO en 2007, permet, à la fois de mettre à disposition de tous des données naturalistes, et de participer à la protection de la biodiversité. A la fin de l’année 2011, 60 % des départements français seront couverts par ce réseau, qui représente un des plus importants exemples de science participative en France et en Europe.

Initié par la LPO, grâce au soutien financier de ses membres et en partenariat avec la société suisse Biolovision SARL, ce réseau rassemble toutes les associations ornithologiques et naturalistes volontaires, et toutes les compétences individuelles.

Il est constitué d’un portail national et de sites locaux, et apporte sa contribution à des projets plus globaux, comme l’Atlas national des oiseaux de France métropolitaine.

Son objectif est simple : continuer à améliorer nos connaissances sur les oiseaux et la faune en général grâce à de nouveaux outils, tout en faisant participer le grand public à leur observation. Selon les sites, des données sur les mammifères, les insectes, les amphibiens et les reptiles peuvent être également enregistrées.

Auparavant, plusieurs années s’écoulaient parfois entre la récolte d’une observation sur le terrain et son utilisation pour la conservation de la nature. Aujourd’hui, grâce à Visionature, les données sont rendues disponibles et utilisables immédiatement. Il est alors possible de réaliser une expertise pour protéger un site, de revoir les listes rouges d’espèces menacées ou de signaler l’impact possible d’un projet d’aménagement.

En 2010, la trentaine d’associations et les 7 000 personnes qui composaient ce réseau, ont produit près de 2,2 millions de données, faisant de ce dernier l’un des plus importants en terme de science participative.

A la fin de l’année 2011, Visionature couvrira 60 % de notre territoire grâce à son extension à de nouvelles régions. A terme, la totalité de la France pourra bénéficier de ce réseau ou de systèmes compatibles, tant sur le territoire métropolitain que dans certains départements d’outre-mer qui abritent une biodiversité de premier ordre.

Observer les oiseaux et la faune en général, et transmettre ses données à une association qui les centralise, fait partie du quotidien des bénévoles et salariés de la LPO, et des autres associations qui, comme cette dernière, mettent à disposition un outil Visionature dans leur région.

Aujourd’hui, grâce à Visionature, ces données sont standardisées, géoréférencées et partagées, ce qui permet de faire progresser nos connaissances et d’assurer une meilleure protection de la nature.

Rejoignez notre réseau pour que la science participative au service des oiseaux et de la biodiversité rentre dans une nouvelle aire!

Allain Bougrain Dubourg Président de la LPO