Actualité

Des nouvelles des vautours moines

 

Alpha © Marc PastouretLes derniers déplacements

 L'aérologie printannière facilite les grands déplacements des Vautours moines. Leur suivi par balises GPS montre leurs capacités exceptionnelles, avec leur lot de bonnes et mauvaises surprises.

Après ses excursions, suite à son lâcher dans le Verdon en septembre 2015, Bernardus est retournée en France au début du mois d’avril. Dès son lâcher en septembre 2015, Bernardus avait visité l’Espagne et le Portugal avant de remonter aux alentours de Francfort en Allemagne le 9 mai 2016 pour ensuite passer le printemps dans les Grands Causses où elle stationne jusqu’à fin juillet puis retourne dans les Alpes. Malgré une rapide incursion dans le Verdon le 4 aout, elle a fréquenté principalement la Maurienne et l’Oisans jusqu’au 10 octobre. Ensuite, elle est repartie pour sa « migration » d’automne Alpes-Causses-Espagne. Cette fois ci, elle a hiverné à proximité du Parc national de Cabañeros, au sud de Tolède. Elle est revenue dans les Grands Causses le 7 avril, puis s’est rendue dans les Alpes le 12 mai. De retour dans les Causses, elle perd sa balise GPS le 27 mai. Les recherches effectuées par la LPO Grands Causses ont permis de retrouver la balise sans l’oiseau… http://paca.lpo.fr/protection/especes/oiseaux/vautours-du-verdon/geolocalisation-de-bernardus.

 

Sans nouvelle depuis, des photos récemment transmises par O. Thoret à la LPO Savoie présentent un Vautour moine avec des décolorations à l’aile gauche et à la queue. Il s’agit bien de Bernardus observée en compagnie d’un Vautour fauve le 15 juin 2017 à la Giettaz, Savoie.

 

Carte des déplacements de Deneb du 29 avril au 13 mai 2017 © LPO PACALe 23 juin dernier, nous avons appris récemment la découverte du cadavre de Deneb, seul mâle relâché le 26 février 2017. Le 29 avril, il s’était lancé dans un périple au départ des Baronnies pour rejoindre la Salins-les-Bains (Jura) et le lac de Neuchâtel. A son retour vers le sud, il stationne du 7 au 13 mai sur les contreforts des massifs de la Chartreuse et du Vercors, puis dans la plaine de l’Isère entre Voreppe et Moirans. Probablement en raison d’intempérie, sa balise GPS se décharge et émet ses derniers pointages le 13 mai. Malgré les recherches des bénévoles et salariés de la LPO Isère dans les jours suivants, le cadavre de Deneb a été découvert dans ce même secteur le 21 juin. Collecté par l’ONCFS, le cadavre présente une fracture à l’aile.

 

 

 

 

  

Carte des déplacements d'Alpha du 15 juin au 2 juillet 2017Mistral, femelle relâchée dans le Verdon en 2016, a elle aussi perdu sa balise GPS à Rougon le 3 mai dernier, elle a été régulièrement observée depuis.

 

Alpha, une des deux femelles relâchées le 26 février dernier, a quitté le Verdon le 18 juin pour rejoindre la Suisse où elle se trouve encore le 2 juillet (Cf. carte ci-contre).

  

Voltige, Mistral, Capella, Alpha, Alcyone et Anjou sont régulièrement observés dans les Gorges, et plus occasionnellement Arnhem. Ce printemps, 13 oiseaux exogènes ont fréquenté le Verdon, essentiellement des immatures (5 des Baronnies, 3 des Causses, 1 d’Espagne, 1 non identifié, 3 sans bagues).

 

 

 

 

Etat de la reproduction 2017

 

L’œuf pondu aux alentours du 12 mars par l’unique couple nicheur des Gorges du Verdon composé de Jean et Exo 1 a éclos début mai. Le couple se relaye pour nourrir et couver le petit poussin gris. La reproduction ayant échoué l’année dernière, nous espérons que tout se passera bien cette année et nous suivons de près l’évolution du poussin.

 

Deux autres couples ont régulièrement été observés dans le secteur : Nestor et Alambic ainsi que Girolle et Précoce, 2 oiseaux des Baronnies qui ont probablement rechargé une aire mais aucune ponte n’a été constatée. 

Vous êtes ici : Accueil La LPO PACA Toute l'actualité Actualité générale Des nouvelles des vautours moines