Actualité

Ne prélevez pas un jeune animal sans être sûr qu'il soit réellement en danger

Merle noir © Tomsowerby CC BY NC ND 2.0Chaque jour, le centre régional de sauvegarde de la faune sauvage est appellé pour de jeunes animaux trouvés au sol : des jeunes merles, jeunes geais, jeunes goélands, des jeunes moineaux, des faons... 

 

Un jeune mammifère dans la nature se tapit au sol lors d'un danger et ses parents se cachent : faons et levreaux ne sont pas pour autant abandonnés ! 

 

Un jeune merle ou un jeune geai s'émancipe sans être pour autant prêt pour le grand envol : il va sautiller autour du nid, les parents vont continuer à l'alimenter et à le surveiller jusqu'à ce qu'il soit prêt pour s'envoler. 

 

Seuls quelques rares oiseaux et mammifères ne sont pas élevés au sol par les parents et peuvent avoir besoin d'aide : jeunes hérissons trouvés en pleine journée, martinets noirs tombés du nid (nid situé dans une cavité sous la toiture), jeunes rapaces isolés...

 

Il ne faut surtout pas les prélevez sans être sur qu'ils soient réellement en danger. Pour une espèce protégée, il ne faut pas la garder puis contacter le centre plusieurs jours voire plusieurs semaines après quand il est trop tard ! Chaque jeune prélevé aura moins de chance de s'en sortir qu'avec ses parents. De plus, il s'ensuit un travail considérable pour les soigneurs qui vont tenter de les élever sans les imprégner pour les rendre à la nature dans quelques semaines. 

 

Si vous doutez, le mieux est :

Merci de votre vigilance à tous ! 

Vous êtes ici : Accueil La LPO PACA Toute l'actualité Actualité générale Ne prélevez pas un jeune animal sans être sûr qu'il soit réellement en danger