Restez informé

Aigles botté en vol le 30 septembre 2011 - photo M Belaud

Après un passage remarquable de 3210 Guêpiers le 6 septembre, la migration des rapaces suit son cours, avec des résultats conformes aux moyennes des années précédentes avec, pour l'instant, des résultats faibles pour les Circaètes et les Faucons hobereaux ; mais tous ne sont pas encore passés !



Des Aigles bottés venus d'Espagne (comme en 2004) recommencent leur migration vers l'Italie et nous ont offert de très belles observations le 30 septembre.

 

Octobre débute avec le premier vol des Pigeons ramiers (30 le 01/10) et le premier Tichodrome (le 02/10). Pour l'instant le très beau temps n'est pas très favorable à l'observation mais dès les premiers changements météo les migrateurs se feront sans doute plus présents, ce seront majoritairement les petits passereaux et les Pigeons ramiers…

Comme chaque année, nous attendons aussi quelques raretés : pourquoi pas un Aigle criard ou pomarin, ou un busard pâle ?

A bientôt sur le site !
 
Michel Belaud
ornithologue au camp de migration du fort de la Revère.
Alpes-Maritimes

Retrouvez toutes les observations du camp de migration du fort de la Revère sur http://www.migraction.net

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

Après un passage remarquable de 3210 Guêpiers le 6 septembre, la migration des rapaces suit son cours, avec des résultats conformes aux moyennes des années précédentes avec, pour l'instant, des résultats faibles pour les Circaètes et les Faucons hobereaux ; mais tous ne sont pas encore passés !

 

Des Aigles bottés venus d'Espagne (comme en 2004) recommencent leur migration vers l'Italie et nous ont offert de très belles observations le 30 septembre (cf photo !).

 

Octobre débute avec le premier vol des Pigeons ramiers (30 le 01/10) et le premier Tichodrome (le 02/10). Pour l'instant le très beau temps n'est pas très favorable à l'observation mais dès les premiers changements météo les migrateurs se feront sans doute plus présents, ce seront majoritairement les petits passereaux et les Pigeons ramiers

 

Comme chaque année, nous attendons aussi quelques raretés : pourquoi pas un Aigle criard ou pomarin, ou un busard pâle ?

 

A bientôt sur le site !

 

Michel Belaud 

Retrouvez toutes les observations du camp de migration du fort de la Revère sur http://www.migraction.net