Sortie Nature au Pouverel : une Zone Humide de La Garde

Le nouveau groupe local LMT a organisé sa première sortie en zone humide au Pouverel sur la commune de La Garde ce dimanche 8 novembre 2015 à 9h00. Malgré un début de matinée en partie dans le brouillard, 24 personnes sont venues au rendez-vous.

Introduction sur les fonctions des Zones Humides avant que le brouillard se dissipe
Introduction sur les fonctions des Zones Humides avant que le brouillard se dissipe

Avant de se diriger sur le site de la prairie humide, une introduction est faite sur les zones humides qui sont des terres recouvertes d’eaux peu profondes ou bien imprégnées d’eau de façon permanente ou temporaire avec en particulier les 3 fonctions suivantes :

• Ce sont des éponges naturelles qui reçoivent de l’eau, la stockent et la restituent. Elles se gorgent d’eau en période humide et la restituent progressivement. Les débits maxima sont donc diminués à l’aval, tandis que les débits minima sont relevés. Cette fonction des milieux humides se traduit par des services importants pour la collectivité comme l’écrêtement des crues.
• Elles sont aussi des filtres naturels qui reçoivent des matières minérales et organiques, les emmagasinent, les transforment et/ou les retournent à l’environnement. Grâce à ces processus, l’eau sortant des zones humides est de meilleure qualité que celle qui les alimente.
• L’eau captée par les milieux humides permet le développement de plantes et d’animaux adaptés aux conditions singulières de variation de niveaux d’eau. Elle apporte des éléments minéraux et organiques qui favorisent cette vie. Cette biodiversité est à l’origine d’un très grand nombre de services rendus par les milieux humides : productions végétales, de poissons, d’oiseaux d’eau sans oublier l’action des bactéries dans l’épuration de l’eau.

Les milieux humides abritent un très grand nombre d’espèces animales et végétales. Ne couvrant que 6,4 % de la surface des continents, les milieux humides hébergent 12 à 15 % du nombre d’espèces animales de la planète, dont (hors océans), 35 à 40 % des vertébrés, 40 % des poissons, 100 % des amphibiens et 25 % des mollusques. Ainsi, en France, 30% des espèces végétales remarquables et menacées vivent dans les milieux humides, environ 50% des espèces d’oiseaux dépendent de ces zones.

Entrée en vigueur, en France, le 1er octobre 1986, la convention de Ramsar a pour objectif la conservation et la gestion rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Fondée à l’origine sur la préservation des habitats d’oiseaux d’eau, cette convention a maintenant élargi son champ de compétence à la protection de tous les aspects de la biodiversité et va même jusqu’à la protection des valeurs sociales et culturelles présentes sur le territoire des zones humides.

Martin pêcheur et Bergeronnettes des ruisseaux nous accueillent
Martin pêcheur et Bergeronnettes des ruisseaux nous accueillent

A 9h30, la sortie naturaliste sur le site débute par l’observation d’une Fauvette à tête noire mâle posé, de 2 Bergeronnettes des ruisseaux et d’un Martin pêcheur qui suivent le cours de l’Eygoutier.

Le pouverel 8 nov 2015 1

Au fur et à mesure de la balade qui va durer 3 heures et avec l’apparition d’un beau soleil, il sera contacté pour les oiseaux : 3 Corneilles noires (cris et vols), 1 Pipit farlouse (cri en vol), 3 Aigrettes garzettes (posées), 6 Rougegorges (posés, cris et chants), 4 Rougequeues noirs (posés) se nourrissant de baies sur le toit de la ferme, 3 Fauvettes mélanocéphales (cris), 12 Canards colverts (posés sur l’Eygoutier), une Buse variable (posée puis en vol) surprise dans une des anciennes serres horticoles, 2 Etourneaux sansonnets (en vol), 1 Pinson des arbres (posé), plus de 25 Chardonnerets élégants (posés), 2 Pic vert (cri puis en vol), 2 Hérons cendrés (posés dont l’un à la cime d’un arbre), 1 Troglodyte mignon (cri et posé), 1 Pouillot véloce (cri), 2 Mésanges bleues (posées), plus de 10 Choucas des tours (posés et en vol), 2 Martins pêcheurs (en vol au dessus de l’Eygoutier). Sans compter les nombreuses Pies bavardes ainsi que les Tourterelles turques qui se trouvent sur le site.

 

HeronCendre
Pour les mammifères, un très joli Renard roux est observé dans la zone du centre technique.
Enfin grâce aux connaissances de Lucas (étudiant en L2 SVT à l’université de Toulon), il a pu être identifié 2 Grenouilles agiles et 9 Grenouilles vertes (dont 1 juvénile ce qui est plutôt rare pour l’époque).

Le pouverel 8 nov 2015 5

Pour certaines personnes, c’était une grande première de participer à une sortie ornithologique et pour la plupart des participants, cette zone humide du Pouverel était inconnue avant la sortie. Tous furent admiratifs de la richesse faunistique (en particulier l’avifaune) et des paysages composés d’une grande diversité floristique le long des différents bras de l’Eygoutier ainsi que d’une mare permanente qui abrite des nénuphars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.