Sortie nature au sentier du littoral toulonnais le 10 juin

Vue depuis le sentier du Littoral, Toulon, 10/6/2017
Vue depuis le sentier du Littoral, Toulon, 10/6/2017

Samedi 10 juin 2017, le groupe local organisait une sortie nature sur le sentier du Littoral à Toulon à partir du Cap Brun.

Rendez-vous était donné à 9h en bas de la chapelle de Notre-Dame du Cap Falcon pour ensuite prendre, sous les chants de deux Pigeons ramiers, le sentier que nous avons parcouru en direction de l’Ouest.

Un temps ensoleillé et déjà bien chaud nous a permis d’observer, côté terre, une grande quantité de Fauvettes mélanocéphales dont les cris de crécelles se faisaient entendre de nombreux buissons. Quelques mâles, aisément reconnaissables à leur tête noire englobant un oeil cerclé de rouge, ont bien voulu se laisser regarder.

Les Mésanges huppées ont très probablement niché dans le secteur car nous avons trouvé plusieurs groupes familiaux très actifs dans les pins du bord de mer.

Côté mer, nous avons cherché (en vain…) un Cormoran huppé de Méditerranée appelé aussi Cormoran de Desmaret que j’ai pu voir nager anse Méjean vers 8h45 peu avant l’heure de rendez-vous de la sortie.

Cette sous-espèce de Cormoran huppé, typiquement méditerranéenne, niche, pour la France, surtout en Corse. Il y a aussi nidification sur le continent archipel du Riou (Marseille), île du Levant et à Beausoleil (Alpes-maritimes).

De juin à août des jeunes, essentiellement en provenance de Corse, sont tous les ans visibles depuis le littoral provençal.

Le Grand cormoran, lui, très visible en automne et en hiver, n’est jamais présent sur nos côtes en cette saison car il ne niche pas dans notre région, sauf en Camargue.

Les deux espèces se différencient par le profil de la tête bien vue aux jumelles quand l’oiseau n’est pas trop loin ou à la longue-vue.

Deux espèces de Martinets ont pu être vues ce matin-là : Martinet pâle et Martinet à ventre blanc. Ils nichent sur les falaises à l’extrême Est du littoral toulonnais et nous avons pu voir deux Martinets pâles faire des touch and go (se poser pour ensuite décoller aussitôt) sur l’anfractuosité d’une petite falaise littorale, indice de nidification potentielle.

Nous avons croisé la route de quelques Papillons comme le Citron de Provence dont le mâle est facilement reconnaissable en vol, même à l’oeil nu, tout de jaune vêtu qu’il est avec deux larges tâches oranges sur les ailes antérieures.

Mais le plus discret Hespérie de l’alcée ou Grisette était aussi de la partie.

Hespérie de m'alcée (Carchadorus alceae), Sentier du littoral, Toulon, 10/6/2017
Hespérie de l’alcée (Carchadorus alceae), Sentier du littoral, Toulon, 10/6/2017

Texte et images : Olivier REISINGER
Technicien en Gestion Protection de la Nature et SIG
Groupe local Littoral & Monts Toulonnais (LPO-PACA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.