Harles bièvres, la fierté du lac d’Eygliers

En 2014 je découvre une nichée de Harles bièvres sur le lac d’Eygliers. Il s’agit alors du seul endroit où se reproduit cette espèce pour toute la région PACA. Depuis, chaque année, avec toujours un peu d’avance d’une année sur l’autre, l’espèce se reproduit sur ce plan d’eau, riche par ailleurs de nombreuses autres espèces, souvent de passage, de quelques heures à plusieurs jours. Grâce à la collaboration de Madame Chouvet, maire d’Eygliers, l’île où niche l’espèce est fermée environ 1 mois avant la naissance des petits, la couvaison durant environ 30 jours, cela garantit une tranquillité pour la mère. Cette fermeture est également bénéfique aux autres espèces comme les Foulques macroules, Héron cendré, Aigrette garzette…

Chaque année les découvertes se succèdent pour moi, grâce à des heures et des heures d’observations, jusqu’à cette magnifique récompense, ce lundi 16 avril 2018. Après un petit survol du nid aux jumelles j’aperçois quelques poussins dans le trou d’un arbre, la mère se trouve dans le trou du dessus, le tout communiquant, une sorte de maison à deux étages. Je vois que la mère commence à sortir du trou et je me dis qu’elle ne va pas tarder à sauter, plutôt que de photographier la scène je décide de mettre en mode vidéo, ensuite ça a été très rapide, la mère entraîne avec elle le premier poussin et les autres vont suivre, se laissant tomber sur l’herbe, quelques-uns rebondissent, heureusement aucun dégât pour eux, ils sont si légers (environ 50 g.). Après 2 à 3 minutes ils rejoignent l’eau du lac, aussitôt un mâle et une femelle Harles arrivent à leur côté, comme pour leur souhaiter la bienvenue.

Cliquez sur la photo pour voir les poussins lors de leur baptême de l’air

Harles bièvres, le grand saut
© Steeve PEYRON

 

Ils resteront seulement 24 heures sur le plan d’eau, le lendemain matin, d’autres observateurs verront la famille prendre la direction de la Durance. Est-ce en raison de la nourriture qui ne serait pas adaptée aux petits, est-ce pour éviter le dérangement des humains, il nous reste encore bien des choses à apprendre sur eux. Une Durance déjà bien gonflée par la fonte des neiges, mais heureusement pas tumultueuse, les petits, pourtant âgés de seulement 24 à 48 heures sont déjà très doués pour remonter le courant ou traverser la rivière.

Poussins Harles bièvres sur la Durance

https://www.youtube.com/watch?v=6Hwugj5xjFs

2014 – Toute première reproduction de l’espèce en PACA, 12 poussins – Lac d’Eygliers – © Steeve PEYRON

 

 

 

Dès qu’ils sont à l’eau les petits cherchent à se nourrir, fréquentant essentiellement les bords du lac et imitant la mère © Steeve PEYRON
Présent © Steeve PEYRON
Pêche en famille © Steeve PEYRON
Pourquoi se fatiguer © Steeve PEYRON
Le Harle bièvre est un canard plongeur et il ;plonge bien © Steeve PEYRON
Vous inquiétez pas il y a de la place pour tout le monde, maman est solide et puis inutile de compter sur papa, après la reproduction il ne s’occupe de rien © Steeve PEYRON
Un petit moment au calme, sur les berges du lac, faut en profiter le matin, l’après midi il y a trop de monde © Steeve PEYRON
On sait que tu es beau © Steeve PEYRON
Les Harles bièvres en survol au-dessus du lac © Steeve PEYRON
Les voilà sur la Durance © Steeve PEYRON
Un petit coin tranquille sur la Durance © Steeve PEYRON
La première nichée de Harles, les poussins ont bien grandi, ils ont maintenant 2 mois et le plumage de maman © Steeve PEYRON

De nombreux observateurs, amateurs ou ornithologues, viennent à présent voir les Harles bièvres sur le plan d’eau ou les chercher sur la Durance.

Merci à Bernard pour ses nombreuses observations, publiées sur Faune Paca, accompagnées souvent de remarques sur la vie de l’espèce.

En 2017, l’espèce s’est également reproduite, au moins 4 autres nichées observées, sur d’autres secteurs, proches du lac d’Eygliers, sur la Durance ou le Guil.

L’espèce se plaît dans le Guillestrois, pour notre plus grand bonheur.

Steeve PEYRON

 

Quelques liens

http://www.ornithomedia.com/magazine/analyses/premiere-nidification-harle-bievre-provence-alpes-cote-azur-2014-01820.html

En apprendre un peu plus avec Élie Ducos

http://www.ecrins-parcnational.fr/sites/ecrins-parcnational.com/files/fiche_doc/14706/2016-12-23ac-n15educosleharlebievre.mp3

Je vous invite à découvrir le blog de Sylvie Damagnez où elle consacre un article aux Harles bièvres

http://sylviedamagnez.canalblog.com/archives/2015/05/17/32054400.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.