Découverte des gorges de Daluis

Trois membres du groupe local LPO Écrins-Embrunais, accompagnés de quatre personnes ont découvert la Réserve naturelle régionale des gorges de Daluis le week-end du 11 et 12 mai 2019. Départ le samedi matin, passage par le col de la Cayolle, encore bien enneigé et arrivée à Guillaumes où nous avions rendez-vous pour le déjeuner avec Nathan, animateur naturaliste à l’antenne LPO de Puget-Théniers. Après une petite pluie en fin de matinée, le ciel s’est découvert au moment du repas, le temps de faire connaissance avec Nathan et de voir les premiers rapaces (2 crécerelles et un aigle).

Cours de géologie par Nathan, complété par Pierre Bonneau

 

Il nous a ensuite guidé sur le chemin du Point Sublime, nous expliquant l’histoire géologique du secteur, caractérisé par cette roche rouge, la pélite, qui donne tout son charme aux gorges de Daluis, ajoutons à cela une végétation très verte et beaucoup de fleurs, nous étions dans un cadre magique, prêts à découvrir la Fauvette pitchou ou passerinette ou encore le Lézard ocellé.

Lin des alpes / Linum alpinum
Céphalanthère à longues feuilles Cephalanthera longifolia

Le chant du Coucou accompagnera notre balade, un Bruant fou posera un petit moment dans un buisson, nous apercevrons au loin deux Circaètes et arrivée vers le Point Sublime, nous verrons quelques Pipit rousselines.

Pipit rousseline ©Steeve Peyron
Bruant fou ©Steeve Peyron

Au Point Sublime nous entendrons le Monticole bleu et certains auront même la chance de le voir furtivement.

Point Sublime

À l’aller comme au retour nous entendrons à plusieurs reprises le chant de la Fauvette passerinette, cependant les individus ne se sont pas trop laissés observer. Il était temps de redescendre au parking et de rejoindre la résidence Vacancéole Les Gorges Rouges, passée tout récemment en Refuge LPO. Sur la route, petit arrêt au pont de la mariée, le temps se remet à la pluie, nous verrons un Faucon crécerelle, une Buse variable et un Circaète.

Circaète Jean le Blanc ©Steeve Peyron
Guillaumes

Dimanche nous décidons de faire le circuit d’Amen, une boucle d’environ 5 heures, la montée se fait dans la forêt jusqu’au hameau puis le retour dans un paysage identique à celui de la veille, au milieu de la pélite.

Guillaumes, depuis le circuit d’Amen
Pont de la mariée

 

Pouillot de bonelli ©Steeve Peyron
Hépatique noble Anemone hepatica
Orchis…

Pique-nique au hameau, la vue est très belle, quelques oiseaux nichent dans les maisons (Rougequeue noir, Mésange bleue) mais nous n’en verrons pas beaucoup d’autres.

Rougequeue noir ©Steeve Peyron

Les nuages sont de plus en plus nombreux, nous redescendons en marchant sur la pélite, au loin un chamois et puis de nouveau le chant de la Fauvette passerinette, mais cette fois-ci nous pourrons l’observer longuement, perchée en haut des buissons.

Chamois ©Steeve Peyron
Fauvette passerinette ©Steeve Peyron

 

 

Fauvette passerinette ©Steeve Peyron
Fauvette passerinette ©Steeve Peyron
Fauvette passerinette ©Steeve Peyron

 

Muflier à larges feuilles Antirrhinum majus

Fin de la balade vers 17 heures, 3 heures de route nous attendent, en descendant le col de la Cayolle nous verrons des vaches, meuh non c’était des Cerfs, un beau groupe de 7 individus.

Un grand merci à Nathan pour sa disponibilité samedi après-midi et ses conseils pour la sortie du dimanche. Ses compétences d’animateur en font un très bon ambassadeur de cette réserve qui mérite le détour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.