Formation initiation ornithologie Vaucluse :

Deuxième journée consacrée à la phénologie et à la biologie des espèces.

Rendez-vous était donné ce vendredi 31 janvier à Mérindol pour la deuxième journée de formation Initiation à l’ornithologie consacrée aux oiseaux de Vaucluse.

Dans la très belle salle mise à la disposition de la LPO PACA par la mairie de Mérindol (que nous remercions vivement !) les stagiaires ont tout d’abord travaillé en binôme pour reconstruire le cycle de vie annuel type des oiseaux : ponte, couvaison, élevage des jeunes, émancipation, mue estivale, migration post-nuptiale, hivernage, migration prénuptiale, chant cantonnement et parade, construction du nid.

travail de documentation pour mieux connaitre la phénologie© Aline Guillemet
travail de documentation pour mieux connaitre la phénologie© Aline Guillemet

Une fois cet éclaircissement au point, chacun a travaillé sur une espèce à partir de la documentation mise à sa disposition pour visualiser les grande phase de sa vie en Vaucluse au fil des saison. Ainsi nous avons pu nous rendre compte que certaines espèces comme la tourterelle sont capables de se reproduire presque tout l’année, à l’inverse des insectivores migrateurs qui arrivent tard au printemps : guêpiers d’europe, petit duc scops, bondrée apivore…

L'atlas des oiseaux nicheur de PACA : l'aide indispensable © Aline Guillemet
L’atlas des oiseaux nicheur de PACA : l’aide indispensable © Aline Guillemet
chacun positionne les phases d'activité sur un grand tableau © Aline Guillemet
chacun positionne les phases d’activité sur un grand tableau © Aline Guillemet

L’après-midi le groupe est passé (presque !) entre les gouttes pour aller observer et identifier sur la retenue de Mallemort et en amont sur la Durance une multitude d’oiseaux  hivernants : fuligule milouin, sarcelle d’hiver, grèbe huppé et castagneux, grand cormorans. Pour chaque observation, les stagiaires très concentrés et appliqués ont appliqué la démarche d’identification apprise le premier jour et on cherché à savoir l’origine probable de l’oiseau.

la longue(vue s'avère très utile pour déterminer les oiseaux d'eau © Aline Guillemet
la longue-vue s’avère très utile pour déterminer les oiseaux d’eau © Aline Guillemet

© Aline Guillemet
© Aline Guillemet

Au printemps pour la troisième journée nous aborderons les rapaces dans les gorge de la Nesque !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.