Formation nationale Avifaune pour EDF

Les 11, 12 et 13 Juin 2019, une dizaine d’agents EDF se sont retrouvés sur le site EDF de Cadarache autour d’une formation Préserver et connaître les oiseaux en phase de reproduction animée par la LPO PACA.

Jour 1:

La formation a débuté par une initiation à l’ornithologie en salle afin de permettre aux stagiaires de maitriser la démarche d’identification par groupe de famille, description  et utilisation d’un guide de terrain.

Exercices de détermination en salle (©Robin LHUILLIER)

Les stagiaires se sont également initiés à la reconnaissance des chants des espèces les plus communes en appliquant une méthode de classification des chants.

En fin d’après-midi, l’ensemble du groupe est sorti sur le terrain sur le site  des Sept lacs afin de mettre en pratique ces premiers enseignements.

Premières observations aux  Sept lacs dont une très belle observation d’un Blongios nain (© Robin LHUILLIER)

Jour 2 :

Réveil matinal et direction le site EDF de Cadarache qui fait l’objet d’un plan de Gestion Écologique,  mis en oeuvre par EDF et la LPO PACA  en raison des très forts enjeux naturalistes qu’il abritte.

De belles observations sont au programme : Castor d’Europe, Nette rousse, Fuligules morillon et milouin, Échasse blanche,…

Observations à l’aube sur le site de Cadarache (© Robin LHUILLIER)

Les stagiaires ont pu, sur le terrain, caractériser l’écologie des oiseaux ( lien avec les milieux) en période de reproduction et identifier les facteurs de pression sur les populations.

Analyse des facteurs de pression et des mesures de gestion mises en place sur le site (© Robin LHUILLIER)

Le but de ces différentes réflexions est par la suite de pouvoir préconiser des mesures de préservation de l’avifaune selon l’écologie et la phénologie des espèces.

L’après-midi a eu lieu en salle : différentes exercices ont été réalisés pour décliner le cycle de vie annuel type des principales familles (documentation en sous groupe puis synthèse du calendrier ornithologique en grand groupe), mais également expliquer le phénomène migratoire et schématiser la répartition des différentes espèces au fil des saisons et sur les différents sites.

Jour 3 :

Dernière matinée : observation sur le site de l’aérodrome de Vinon sur Verdon.

Analyse des milieux et observation sur l’aérodrome de Vinon (© Robin LHUILLIER)
Belles observations d’Outardes canepetières (©Robin LHUILLIER)

Un grand merci au GU de Sainte-Tulle pour  son accueil dans ses sites et ses locaux ,  et aux stagiaires qui ont su s’investir dans cette formation au service d’une meilleure prise en compte de la biodiversité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.