CYCLE DE CONFERENCES 2017-2018 TOULON RELAIS PEIRESC

Comme chaque année, voici le programme des conférences naturalistes que nous présenterons au Relais socio-Culturel Peiresc / Bd de Strasbourg à Toulon, durant l’année (scolaire) 2017/2018

 Les conférences débutent à 17h45.

Elles sont gratuites et ouvertes à tou(te)s.

N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Vous pouvez les retrouver sur le site de la LPO/PACA – Sorties.

 

Mercredi 18 octobre 2017
LA POLLUTION LUMINEUSE AUJOURD’HUI : problèmes et solutions.

Conférence présentée par Pascal Bron, praticien et homme du terrain, ingénieur ICPI / CPE. Bénévole LPO PACA.

La conférence, conçue pour tout public non technicien, présentera les besoins et les pratiques actuelles en matière d’éclairage extérieur, notamment urbain, patrimonial ou sécuritaire. La relation vitale entre la lumière et les êtres vivants sera abordée rapidement sous l’angle de la biologie et des comportements animaux. Puis nous aurons une présentation – débat sur les exemples à éviter, à partir de photographies, et sur les actions à promouvoir auprès des différents acteurs publics ou privés ( solutions techniques simples et comportements adaptés ) notamment en zones péri-urbaines et touristiques : respect de la faune sauvage, et de la trame noire, avec un rapide clin d’œil à nos amis astronomes, amateurs et professionnels, gênés eux aussi par des éclairages intempestifs ou mal conçus.

Jeudi 30 novembre 2017
ABEILLES DOMESTIQUES ET ABEILLES SAUVAGES, mœurs et différences.
Conférence présentée par Eric Gabiot. Naturaliste, responsable de la section entomologie (Sté des Sciences Naturelles et d’Archéologie de Toulon et du Var – SSNATV). Il programme chaque année au printemps et en automne les sorties entomologiques et prospections sur le terrain à des fins d’inventaires

Baromètre de notre biodiversité, l’abeille mellifère est certainement l’insecte le plus populaire au monde pour ses bienfaits (miel, pollinisation, etc…), il est adoré de tous, les écoles n’hésitent plus à s’en servir pour éduquer nos enfants aux bienfaits de la nature.
Cependant cette abeille n’est pas seule et ne détient pas forcement le monopole de la pollinisation. Peu de gens savent qu’il existe dans le monde plusieurs millier d’espèces d’abeilles sauvages tout aussi utiles.
Le but ici est de faire comprendre à chacun l’existence de la diversité de nos abeilles ainsi que de leur rôle majeur pour l’environnement tout en les sensibilisant sur le fait qu’elles subissent aussi une forte régression.
Leur mode de vie, leur habitat, leurs prédateurs, leur relation avec les fleurs et plantes, tout ceci nous permet de mieux les connaitre et ainsi de mieux les protéger.

Mardi 12 décembre 2017
LE MONDE MYSTERIEUX DES CHAUVES SOURIS
Conférence présentée par Norbert Chardon, responsable LPO PACA du programme sur le site naturel des salins d’Hyères.

Cette conférence présentera une dizaine d’espèces de chauves-souris que l’on peut retrouver dans nos régions. Des précisions seront apportées sur la biologie des espèces mais aussi sur les différentes méthodes pour les reconnaitre et une analyse de l’écholocation si particulier aux chauves-souris sera abordée.
Enfin, le jardin, s’il est bien agencé, peut être un milieu particulièrement riche et intéressant pour les chauves -souris en tant que milieu naturel à part entière. Nous verrons que quelques aménagements simples permettent d’attirer certaines espèces.

Mercredi 10 janvier 2018
« J’AI VU PARLER LES OISEAUX »
Conférence présentée par Pierre A. Reynaud, biologiste, docteur ès-sciences.

 

Derrière ce titre un peu énigmatique se cache une interrogation simple : comment interpréter les chants d’oiseaux surtout si vous n’avez pas une bonne oreille et que vous soyez de fait obligé d’analyser leur comportement pour essayer de les comprendre. Nous allons nous concentrer sur les données scientifiques mais en laissant, de temps en temps la bride à notre imagination. En première partie, quelques mots de l’organe des sons chez l’oiseau illustré par le chant de quelques passereaux bien de chez nous.
En prenant comme exemple deux séries d’observations scientifiques qui ont fait l’objet de publications, l’une en Guyane sur le manakin auréole, l’autre au Sénégal sur le petit calao à bec rouge, nous lèverons un coin du voile sur la compréhension des communications au sein de la famille, du groupe, des espèces.
Ainsi nous voyagerons sur trois continents : l’Europe, l’Amérique du sud et l’Afrique sahélienne.
Cela paraît très rigoureux mais, il y aura quelques surprises : la rigueur scientifique côtoiera la fantaisie la plus débridée !

Mercredi 7 février 2018
« IL ETAIT UNE FOIS LA BASSE-COUR »
Conférence présentée par Pierre A. Reynaud, biologiste, docteur ès-sciences.

 

Les questions que nous allons essayer de résoudre sont : Mais d’où viennent ces animaux qui forment nos basses-cours : les pigeons, les dindons, les oies, les canards, les pintades, les paons, les faisans, les coqs et les poules, les lapins ?
Vivent-ils encore à l’état sauvage ?
Comment ont-ils été introduits dans nos fermes ?
Dans nos assiettes ? A quels autres usages les destine-t-on ?
C’est le pigeon biset, le porteur de messages, qui remporte la palme de l’ancienneté : il a été domestiqué au Moyen Orient, il y a 5 à 10 000 ans, c’est-à-dire au tout début de l’agriculture. Les paons qui viennent de l’Inde ont été appréciés pour leur chair jusqu’au Moyen Age, et leur langue en particulier était considérée comme un mets très raffiné chez les patriciens romains. Comme nous voilà loin des élevages industriels de poulets en batterie !

Mercredi 4 avril 2018
L’ECUREUIL ROUX
Conférence présentée par Ghislaine Pechikoff, administratrice de la LPO Paca en charge du Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage (CRSFS) de Buoux dans le Vaucluse.

Agile, gracieux, toujours en alerte, avec sa queue en panache, l’écureuil roux attire la sympathie. Strictement forestier et arboricole, c’est le seul écureuil autochtone présent en France. Soumis à la dégradation et à la fragmentation des ses habitats, et localement, à la compétitivité avec des écureuils introduits, il tend à disparaitre en France. Il est temps de lui venir en aide et nous verrons, après avoir découvert son mode de vie comment il est possible de l’aider.

A NOTER DANS VOS AGENDAS

🙂

Katherine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.