Sortie cassenoix moucheté au Col de Salèse le 22 octobre 2017

Nous avons avancé cette année notre sortie au Col de Salèse, car les deux années précédentes nous avons pu constater que nos Casses Noix Moucheté n’étaient plus au rendez- vous en grand nombre pour la récolte des Noix de Pins Cembros. Noix qu’ils enterrent, je le rappelle ici, ce qui va leur permettre de passer l’hiver sans avoir besoin d’effectuer de migration. Ils retrouvent leur provision même sous deux mètres de neige… Donc nous voilà partis après notre rendez-vous de regroupement, pour le Boréon par la Vallée de la Vésubie, et le parking du Vallon de Salèse d’où nous commençons notre itinéraire pédestre. Juste avant de se garer, un magnifique Merle moi se tient au bord de la route.
Dès notre départ, les arbres bruissent des cris de nos petites mésanges. Mais dès l’abord, les plus spectaculaires sont nos Venturons Montagnards, qui vont et viennent dans les arbres qui bordent la piste. Au moins 70 dans ce rassemblement qui me rappelle les grands rassemblements que j’ai observés il y a quelque temps au Col de la Lombarde. Celles aussi que nous verrons en très grand nombre, ce sont nos petites Mésanges Noires, qui vont et viennent également, mais différemment, pas farouches du tout… Celles-ci, nous pourrons les voir tout au long de notre périple. En ce qui concerne les mésanges, quelques Mésanges Bleues sont aussi repérées, et plus rare ici, deux Mésanges Charbonnières. Dès le départ de notre randonnée, des cris de Casses Noix Mouchetés se sont fait entendre, et bientôt, les voila bien visibles, volant de pin cembro en pin cembro… Nous voilà rassurés, nos amis Casse Noix sont bien là ! Et nous pourrons les observer tout au long de la journée… Nous progressons d’ailleurs dans une lumière magnifique, un ciel d’un bleu parfait, et des arbres avec de magnifiques couleurs jaunes -oranges des mélèzes, contrastant avec les verts des sapins et des pins cembros…
Dans notre progression, sur les cimes qui bordent notre vallée, sont repérés deux Vautours Fauves, qui semblent tourner en recherche de quoi… Mais ce n’est pas du goût de nos amis Grands Corbeaux qui leur donnent la chasse (si peut dire), enfin, qui les harcèlent sans arrêt. Sur le ciel bleu au dessus de nous sont aussi observés deux Faucons Crécerelle, eux aussi à l’affut de quelques proies… Sur les pentes encore, on arrive à voir cinq chamois, dont un jeune. Plus près de nous un premier écureuil va longer la pente à toute vitesse. Après avoir passé la Source Charjole, et serpentons jusqu’au Col de Salèse où notre belle place herbeuse semble nous attendre pour notre repas de midi… Comme d’habitude je fais socca, notre repas se déroule tranquillement, et c’est aussi un bon moment pour admirer nos amis Casses Noix qui se perche au sommet des arbres au dessus de nous.
Après le repas, chemin du retour, quelques Rouge Gorge font leur apparition, un autre écureuil est aperçu, mais le groupe le plus nombreux est celui des Pinsons des arbres, composé uniquement de femelles en l’occurrence. Son nom latin est fringilla Coelebs, coelebs voulant dire célibataire. Les Anglais les nomment « bachelor »… Dans certains pays, les mâles ne migrent pas, pas étonnant que nous n’ayons vu que des femelles… Sinon, encore pas mal de passages de Casse Noix, ce qui nous donne un total de 53 Casses Noix, donc nous pouvons être content du résultats, il semble bien que la fructification étant plus précoce, nos Casses Noix font une récolte plus tôt que d’ « antan », si on peut dire…
Au total, une très agréable journée, très riche en observations de toutes sortes, et dans une lumière magnifique, que j’ai rarement pu voir, et qui nous laissera un souvenir impérissable.
Bernard Leroux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.