Journée migration prénuptiale « le retour d’Afrique » le 15 mars

Parti de l’entrée du parc de l’aire St Michel pour une marche d’une bonne heure, le petit groupe d’observateurs enthousiastes a pu observer et surtout écouter des passereaux : fauvettes, mésanges, rougegorges, verdiers, merles, pouillots véloce, pinsons, et plusieurs grives très bavardes. Un geai des chênes et un pic vert se sont bien faits entendre à plusieurs endroits pendant la marche très agréable entre forêts et clairières. Un faucon crécerelle est passé et il s’est montré de nouveau au dessus du poste d’observation en compagnie d’un deuxième individu. Un tarier pâtre a joué à « cache-cache » dans les buissons tout près de nous. Le poste d’observation de la migration sur les flancs du Mont Chauve, bénéficiant d’une vue à 360°, n’offre pas d’ombre et le ciel légèrement nuageux était parfait pour les observateurs. Les montagnes enneigées de la Corse étaient bien visibles.

La période de migration des circaètes Jean-le-Blanc a bien commencée et 34 ont survolé le groupe, certains juste au-dessus. Deux groupes de cigognes blanches sont passés en migration un peu loin, 11 le matin et 9 l’après-midi. Mais la vedette de la journée a été l’aigle pomarin, signalé par les amis ornithologues postés sur la colline des vignobles de Bellet, et qui a été vu, hélas trop brièvement, au loin entre deux collines.

Le poste d’observation, avec une vue sur 360°

Circaète Jean-le-Blanc en migration active


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.