Nous avions « Rendez-vous aux jardins » à Six-Fours les 8 et 9 juin 2019

Le thème de ces 17èmes rendez-vous, « Les animaux aux jardins » nous concernait tout particulièrement.

Nous remercions la ville de Six-Fours-les-Plages pour son accueil dans ce site magnifique où se mêlent avec une douce harmonie Culture et Nature. Fidèles au « jardin remarquable » de la Maison du Cygne pour la cinquième fois, nous y accueillons un public qui s’interroge avec nous sur la perte de la biodiversité.

Exposition, documentation, jeux et arts plastiques sont offerts au public de tous les âges afin de mieux leur faire connaître la Nature.

Tous les participants au parcours d’identification des dix oiseaux sont récompensés par un cadeau surprise.

Elle est bien cachée cette Mésange bleue
Ce Picvert est bien silencieux ?

Nous inaugurons les tout nouveaux puzzles des Papillons.

Ces photos permettent d’admirer en détails les superbes « aquar’ailes » des ces insectes, qui se font de plus en plus rares.

L’atelier d’arts plastiques remporte un vif succès.

Les artistes peuvent être fiers de leur travail

Cet habitué de notre stand est un fan de la Mésange bleue

De drôles d’oiseaux discutent sur la pelouse

Une Fauvette à tête noire et un Pinson des arbres nous accompagnent de leurs chants pendant ces deux journées, rivalisant sans complexes avec les musiciens et chanteurs du concert de dimanche après-midi.

Même le Grimpereau des jardins, plus discret, parviendra à faire entendre son chant aigu.

Alors qu’à quelques mètres de nous butinent les abeilles de la ruche de Jean-Baptiste,

une grosse guêpe noire et jaune se pose sur les frondaisons du chêne qui ombrage notre stand. Puis une deuxième un peu plus petite la rejoint.

Un peu inquiets pour les abeilles, nous pensons au Frelons asiatiques.

Mais en y regardant de plus près, il s’agit de Scolies à front jaune. Appelée aussi Scolie des jardins, la Megascolia maculata flavifrons , le plus grand hyménoptère européen, est inoffensive pour l’homme et utile à la pollinisation.

Scolia hirta à la forêt de Janas

Sa cousine, la Scolie hirsute, (Scolia hirta), plus petite, mais impressionnante quand même, est tout aussi inoffensive pour les humains.

Frelons européens (vespa crabo) au domaine de Fabrégas

Le Frelon européen, très pacifique, souffre gravement d’une mauvaise réputation et des effets collatéraux de la lutte contre l’espèce invasive et plus agressive qu’est le Frelon asiatique.

Frelons européens pris dans un piège destinés au Frelons asiatiques

Alors que les Frelons européens font leur nid dans les creux des arbres ou sous les toitures, les Frelons asiatiques confectionnent souvent leur nid tout en haut d’un arbre

Les Frelons asiatiques, ici au Domaine de Fabrégas.

Si vous souhaitez, avec votre jardin, contribuer à rétablir un équilibre naturel bien menacé sur notre planète, apprenez à mieux connaître tous les insectes.

Ils sont très souvent utiles, soit comme pollinisateurs, soit comme prédateurs et bien sur comme nourriture pour les oiseaux.

Par exemple, toutes les guêpes (Frelons y compris), sont le repas favori des Guêpiers d’Europe et des Bondrées apivores qui font des haltes migratoires au printemps et à l’automne chez nous pour reprendre des forces.

Il ne vous reste plus qu’à favoriser, toute l’année, la croissance d’une flore naturelle et locale, indispensable à la survie des insectes et des oiseaux.

Merci aux bénévoles du groupe : Béatrice, Élisabeth, Francine, Ghislaine, Monique C., Monique T., Véronique, Aline et Jean-Marc.

Gageons que ce bel épouvantail attire beaucoup de Chardonnerets élégants friands de graines de tournesol.

Photos d’Aline et François-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.