MARTINETS NOIRS NICHOIRS PROVISOIRES RUE D ALGER TOULON

Le centre ancien de Toulon est en pleine rénovation.

Au fil du temps, de nouveaux quartiers se créent peu à peu, des places sympas, des rues où l’on aime à se promener, des commerces, des galeries d’art, des restos… bref une ville de plus en plus agréable.

Mais ici comme partout, le secteur du BTP n’avait pas trop l’habitude de faire attention aux Martinets – et à l’allure grand V, les ravalements de façades, rénovation de toitures… faisaient et font encore  disparaître les nids et toute possibilité de trouver de nouvelles cavités pour nidifier puisque tous les trous sont bouchés.

Néanmoins, doucement les choses commencent à évoluer dans le bon sens.

Depuis 4 ans maintenant, chaque année durant plus d’un mois (Juin/Juillet) des bénévoles motivés participent aux campagnes de recensement des sites de nidifications dans le centre ancien et autres quartiers. A ce jour, ce sont près de 1 000 nids qui ont pu être localisés (et même photographiés).

La cartographie des nids est réalisée par le service topographie de la Mairie et transmise aux entreprises. La préservation des nids est aujourd’hui inscrite dans le “Règlement de ravalement des façades” de Toulon.
Néanmoins, il faut rester très vigilant car ce n’est pas encore du tout évident, ni pour les entreprises, ni pour les particuliers.

Ici au 34 rue d’Alger où se trouvait il y a encore quelques mois le fameux magasin de chaussures « LE BOTTIER D’ORSAY », 3 nids de Martinets noirs occupaient 3 trous de boulin en dessous du toit.

Les travaux de rénovation de l’immeuble ne pouvaient pas être différés, donc l’option d’installer des nichoirs provisoires a été prise rapidement avant l’arrivée des Martinets.

 

Il y a des exemples de nichoirs provisoires qui ont été concluants, en Suisse, en Belgique, en Italie, alors espérons que nos swifts vont eux aussi aimer ces locations saisonnières mises à leur disposition et s’y installer le temps d’élever une couvée.

A suivre… de près.

Katherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *