Notre implication dans les ABC

Observateurs - Robin Lhullier LPO PACA

Initié en 2010 grâce au Grenelle de l'environnement, le principe des atlas à l'échelle communale n'a pas encore eu l'écho escompté. En France, les régions Centre, Lorraine, Nord Pas-de-Calais, Midi-Pyrénées, Picardie, Aquitaine se sont fortement inscrites dans la démarche. En PACA, peu de communes se sont portées officiellement candidates auprès du MEEDM.

 

Contexte

La LPO PACA a décidé de s'impliquer dans la démarche et accompagne la commune de Vence qui a débuté un Atlas de Biodiversité Communal en 2011. Cette initiative est le « pilote » de ce que la LPO PACA proposera aux communes et aux habitants pour s'engager dans la mise en oeuvre d'un atlas communal de la biodiversité. Ce premier atlas communal a démarré fin 2011 et une cinquantaine de nouvelles communes devraient progressivement être impliquées en 2012.

 

Pourquoi réaliser des atlas de la biodiversité faunistique
à l'échelle communale ?

Évidemment, les espèces animales et végétales ne sont pas déterminées par les limites des frontières communales, il n'en demeure pas moins qu'une politique publique peut être divergente entre deux communes voisines : l'une peut être précautionneuse pour la nature, quand l'autre peut ne pas en tenir compte dans les pratiques d'aménagement, de gestion,
d'entretiens courants, de sensibilisation des concitoyens et du personnel communal. Autrement dit, les documents d'urbanisme à l'échelle communale peuvent être déterminants pour des écosystèmes, des espèces endémiques ou largement rependues.

 

Objectif et actions

1. Finaliser une méthode d'enquête à partir de www.faune-paca.org.

Les atlas de la biodiversité de la faune communale s'appuieront tout d'abord sur l'outil de saisie des données naturalistes que représente la base de données www.faune-paca.org. Il vise à collationner des données via un outil en ligne renseignant une base de données à l'échelle de la parcelle (un lieudit) avec une exploitation possible à l'échelle communale, régionale, nationale voire de l'Europe de l'Ouest. La LPO PACA met en place une importante base de données de suivi de la faune vertébrée terrestre et de certains groupes taxonomiques
d'invertébrés (papillons diurnes, libellules et orthoptères). Cette base de données accessible via le réseau internet est utilisée par les communes, les particuliers, les bureaux d'étude. Une sélection communale est disponible. Au vu des données recueillies, une réflexion sera menée pour définir un indicateur de diversité faunistique communale qui permettra, à terme, d'évaluer l'évolution de la biodiversité.

 

2. Mobiliser la communauté des naturalistes à l'échelle communale.

  • Organisation des camps de prospection des Gorges du Daluis (Alpes-Maritimes) et de Brantes (Vaucluse).
  • Participation aux 24 heures naturalistes d'Entrevennes (Alpes de Haute-Provence).

 

3. Engager les collectivités dans une démarche de connaissance et de valorisation du patrimoine naturel.

 

4. Participer à l'observatoire régional de la biodiversité.

Les informations recueillies dans la base de données www.faune-paca.org devraient pouvoir s'articuler avec celles saisies dans les bases Carmen et SILENE développées par la DREAL.