Restez informé

enedis vehicule crsfs 2018Patrice PERROT, Directeur Enedis Vaucluse remet un véhicule issu du parc automobile d’Enedis à Magali GOLIARD, Directrice Adjointe de la LPO PACA.

Engagé au quotidien dans une démarche de Responsabilité Sociale d’Entreprise, Enedis a offert un véhicule utilitaire à la LPO PACA pour son centre régional de sauvegarde de la faune sauvage. Avec ce don, Enedis sert une cause solidaire en offrant un véhicule dont il se sépare dans le cadre du renouvellement de sa flotte à une association impliquée dans la sauvegarde de la faune sauvage. Ce véhicule permettra le transport des animaux sauvages en détresse vers le centre de sauvergarde et les cliniques vétérinaires.

La remise officielle du KANGOO s’est déroulée sur le nouveau site Enedis d’Apt en présence des salariés locaux d'Enedis, jeudi 05 juillet 2018 en fin de matinée. Une exposition sur la faune en détresse était proposée aux participants et des échanges ont eu lieu sur les menaces qui pèsent sur la faune sauvage, l'impact que les lignes électriques peuvent avoir sur certains oiseaux et sur les gestes que les équipes de terrain peuvent avoir si ils se trouvent face à un animal en détresse. 

Il a été rappellé que plusieurs grands rapaces arrivent au centre électrocutés et que malheureusement, dans ces cas, leur taux de survie est très faible (moins de 1%). Des opérations de neutralisation des lignes ont lieu régulièrement dans la région, et prochainement sur le secteur d'Albion où récemment, un Circaète Jean-Le-Blanc a été retrouvé électrocuté et amené au centre de sauvegarde, propriété du Parc naturel régional du Luberon, gérée par la LPO PACA. 

 

Enedis et la LPO, une relation historique

Le gestionnaire de réseau Enedis est partenaire avec la LPO depuis plus de 10 ans. Une charte a été renouvelée en 2017, pour 3 ans, afin de diminuer les impacts des ouvrages d’Enedis sur les paysages et l’avifaune, et mettre en place des actions en faveur de la biodiversité.

Enedis et la LPO travaillent en synergie afin de supprimer les risques d’électrocution encourus par les espèces protégées, comme par exemple l’Aigle de Bonelli, le Circaète Jean-le-Blanc, etc. 

Les principales actions  sont :

  • l’enfouissement de la quasi-totalité des réseaux neufs HTA
  • la neutralisation des lignes par la pose de protections isolantes à proximité des supports,
  • la mise en place de tiges empêchant les oiseaux de se poser sur les supports ou les interrupteurs aériens
  • la mise en place de spirales sur les conducteurs, afin d’assurer une visibilité des lignes pour les oiseaux.
  • La formation des salariés d’Enedis à la biodiversité
  • La formation des entreprises d’élagage prestataires à la biodiversité

Depuis plus de dix ans :

  • 57 millions d’euros investis pour l’enfouissement de lignes moyennes tension HTA à risques aléas climatiques
  • 1 750 points identifiés par la LPO à risques avérés pour l’avifaune ont été neutralisés
  • 732 poteaux à risques prioritaires ont été neutralisés par les équipes de techniciens Enedis travaillant sous tension.