Découvrir

les forêts départementales de Vaucluse

 

  • le développement de la connaissance
  • la prévention et la gestion des risques inondation/feu
  • la préservation et la protection des milieux, sites, paysages
  • le maintien d'une fonction économique durable

 

Le Schéma départemental de la forêt et des espaces naturels définit les principaux objectifs pour préserver et gérer les espaces naturels, notamment les forêts, sur l'ensemble du Vaucluse. Elaboré en concertation, avec de nombreux partenaires, il détermine quatre orientations prioritaires :

  1. Entretenir les forêts,
  2. Préserver les espaces naturels,
  3. Prévenir les risques naturels,
  4. Développer la connaissance des écosystèmes.

 

La Forêt départementale de Venasque

Acquise en 1969, cette forêt bénéficie du régime forestier et est dotée d’un plan d’aménagement pour la période 1996-2010. Elle est situé près du village de St-Didier à proximité de Pernes-les-Fontaines / Carpentras. Elle est composée essentiellement de chêne vert (68 %) et de chêne blanc (22 %), avec quelques pins d’Alep (10 %), du hêtre et des feuillus divers. Deux fonctions principales y sont assignées :

- Un rôle d’accueil du public et pédagogique :le Conseil général a aménagé la forêt de Venasque pour accueillir le public : sentier, débroussaillement des sous-bois, parking, aire de pique-nique, panneaux d’information. Cette forêt est très fréquentée en fin de semaine par les familles et en semaine par les scolaires.

- Un rôle écologique : le vieillissement naturel du taillis est admis dans cet espace.

 

La Forêt départementale de Sivergues

Acquise en 1976 par le Conseil général de Vaucluse, cette forêt bénéficie du régime forestier et est dotée d’un plan d’aménagement couvrant la période 1991-2010. Ses 112 hectares sont situés sur le canton de Bonnieux dans la montagne du Luberon. Cette forêt est composée essentiellement de chêne blanc (70 %), en mosaïque avec des espaces ouverts (garrigues et pelouses) et des plantations récentes. Le mode de gestion de cette forêt est lié à sa grande valeur patrimoniale : deux ZNIEFF (zone naturelle d'intérêt écologique, floristique et faunistique) concernent ce site : 

- au sud une rivière méditerranéenne : l’Aiguebrun et sa ripisylve, 
- un versant du Grand Luberon. 

La production de bois n’est pas l’objectif principal. Une partie fait l’objet de sylvopastoralisme : une nouvelle concession de pâturage de printemps par des brebis vient d’être signée sur 17 hectares et pour 5 années. Dans cette même logique des plantations de noyers et de chênes truffiers ont été réalisées en début d’aménagement. Un rôle paysager est aussi marqué pour cet espace. Afin d’enrichir la forêt sur une zone incendiée en 1979, divers résineux ont été plantés en mélange au taillis : cèdres de l’Atlas, sapins de Céphalonie, pins Laricio et pins de Salzmann. Des équipements et des travaux de DFCI (Défense des Forêts Contre l’Incendie) sont aussi gérés dans cet espace. 

 

La Forêt départementale du Groseau

Cette petite forêt est elle aussi située dans une zone très "stratégique" car au pied du Mont Ventoux, et près de la source du Groseau, site fréquenté. Elle est constituée d’un plateau, d’un versant et d’une combe avec différentes expositions et comporte donc des milieux naturels typiques (chênaie, garrigue, falaises, éboulis, pinèdes) et variés qui en font un site d’un grand intérêt donc la fonction principale est pédagogique et d’accueil du public.

 

 

Vous êtes ici : Accueil Sorties Où aller ? Vaucluse Découvrir les forêts départementales de Vaucluse