Le bois de France

Dans la matinée, nous nous éloignerons de l'Embrunais et remonterons la Haute-Durance pour partir à la recherche de la riche biodiversité qui peuple le fond de vallée. Direction le bois de France sur les hauteurs de l’Argentière-la-Bessée. Cet ancien bois a brûlé en 2004. Le milieu est aujourd'hui en pleine recolonisation post-incendie. Nous chercherons notamment les papillons (et leurs plantes-hôtes) avec plusieurs espèces remarquables dont l’Alexanor (sur le Ptychotis à feuilles de saxifrage), la Proserpine (sur l'Aristoloche pistoloche, station la plus septentrionale au monde), le Fadet des garrigues, l’Hespérie de l’épiaire (sur l’Épiaire droite) et l’Azuré du baguenaudier (sur les discrets massifs de Baguenaudiers). Côté oiseaux, nous serons au milieu des Bruants fous, et nous aurons peut-être la chance d'observer le Monticole de roche et le Circaète.

Durée : 2h30 environ, environ 200 m de D+, montée par la piste, descente par un sentier

 

Les iscles de Réotier

En mi-journée, retour en direction de l’Embrunais, nous prendrons le pique-nique à Réotier, au bord de la Durance, pour prospecter les iscles et leurs hôtes si typiques, la rare Petite Massette et 4 espèces d’orthoptères rares, dont 3 que nous verrons peut-être : le Criquet des iscles, le Tridactyle panaché et le Tétrix des grèves. Les bancs de graviers du Guillestrois -la région naturelle la plus sèche des Alpes françaises- sont aussi les sites de nidification du Petit Gravelot et du Chevalier guignette, et des zones de repos, de pêche et d'élevage des jeunes pour les quelques couples nicheurs de Harle bièvre du Guillestrois. Nous en profiterons pour faire un peu de lecture de paysage et évoquer la migration des oiseaux au printemps, dont la Haute-Durance constitue le couloir le plus évident pour traverser les Alpes, tout en offrant des sites de halte privilégiés, sur les iscles, les ripisylves et les nombreux milieux agricoles de fond de vallée.

 

Durée : 2h environ, sur du plat

Rendez-vous : 8h30 sur le parking de la Manutention à Embrun, 9h10 au kiosque à l'Argentière-la-Bessée. Retour sur l'Embrunais dans l'après-midi

Niveau : 

Places disponibles : 

Matériel requis : 

Durée de la sortie : 4h30 hors pique-nique

Espèces possiblement observables : sur le circuit du bois de France, nous observerons plusieurs espèces de papillons remarquables et leurs plantes-hôtes : l'Alexanor et le Ptychotis à feuilles de saxifrage, la Proserpine et l'Aristoloche pistoloche, l'Azuré du baguenaudier et les discrets bosquets de Baguenaudier, l'Hespérie de l'épiaire et l'Epiaire droite. Bien d'autres espèces viennent compléter ce cortège : le Fadet des garrigues, le Cuivré mauvin, la Lucine, l'Apollon, l'Azuré d'Escher...

Contact : Elie Ducos - 06.99.89.00.49 - elie.ducos@riseup.net

Cyber Piaf
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analyse
Permet de recueillir des données sur la navigation du visiteur
Google
Accepter
Décliner
Facebook
Accepter
Décliner
Quantcast
Accepter
Décliner
Statistiques
Permet au site web d'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Autres
Quantcast
- Il spécifie un identifiant unique pour la session. Cela permet au site web d'obtenir des données sur le comportement des visiteurs à des fins statistiques.
Accepter
Décliner