Restez informé

Refuge LPO du Parc de l'Hotel de Ville de Mandelieu © LPO PACAVille nourricière, poumon vert, rempart contre le dérèglement climatique, fournisseuse d’eau… la ville a besoin de la nature. Comment reconnecter celle-ci à la ville, où habitent trois Français sur quatre? Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) consacre un avis à ces défis.

 

Une ville silencieuse.

En 2040, Nicolas Hulot redoute que dans les villes débarrassées des véhicules thermiques bruyants, les oiseaux aient disparu. Alors le ministre de la transition écologique est venu en personne écouter ce 11 juillet la présentation de l’avis que le Cese consacre à la nature en ville. Porté par Annabelle Jaeger, ce texte rappelle à quel point la nature rend des services du point de vue climatique, sanitaire, en matière de gestion de la qualité de l’eau et des inondations, ou d’approvisionnement de toutes sortes. Au point -et c’est la première des 90 préconisations formulées- de mériter de figurer dans l’article Un de la Constitution, au même titre que l’enjeu climatique dont l’inscription est prévue dans le cadre de la révision constitutionnelle.

 Lire la présentation de l’avis

Créez un Refuge LPO en Ville

Chaque jour, la biodiversité subit des bouleversements dus à nos activités humaines : destruction des espaces naturels, utilisation intempestive de produits phytosanitaires, urbanisation massive, comblement des mares, élimination des haies... avec comme conséquence la diminution inqiuétante des espèces, même les plus communes qui, jusqu'à peu, se maintenaient. Le respect des grands équilibres écologiques reste indispensable à toute forme de vie. Son rôle est vital pour la planète, notre alimentation, notre santé mais aussi notre économie.

Pour enrayer la destruction de cette biodiversité, il convient que l'ensemble des acteurs de la société s'engage dans la protection de la nature de proximité en modifiant les modes de fonctionnement et en sensibilisant le grand public. Ce devoir à l'égard du vivant qui nous entoure s'inscrit désormais dans l'urgence.

Depuis sa création en 1912, la LPO a mis en place le programme "Refuges LPO" pour inciter les propriétaires et les gestionnaires de terrains (publics ou privés) à utiliser des techniques respectueuses de l'environnement et économes en énergie, ainsi qu'à adopter des principes simples de gestion écologique.

Pour en savoir plus et rejoindre le premier réseau de jardins écologiques de France consultez notre rubrique dédiée.