Catégories
Actualités générales

Cistude d’Europe

Une Cistude d’Europe découverte dans une mare de la fontaine pétrifiante de Réotier.

Texte ci-dessous repris dans l’article du Dauphiné Libéré ICI

Une cistude d’Europe, de son nom latin Emys orbicularis, a montré le bout de son nez dans une mare de la fontaine pétrifiante, en ce mois de juin.
Découverte par des promeneurs, cette tortue très craintive et discrète, aime les lieux humides. Celui de la fontaine pétrifiante a l’air de lui convenir, les mares étant très végétalisées, cela lui permet de se fondre dans l’environnement. Se nourrissant d’insectes, de mollusques, de crustacés, de vers et même de petits poissons, cette tortue dont la taille avoisine les 15-20 cm, est reconnaissable à ces taches et rayures jaunes.

Une espèce protégée

Mais il ne faut pas escompter la voir facilement en allant balader sur le site de la fontaine pétrifiante car, au moindre bruit, elle plonge pour se cacher. Cette espèce de tortue menacée est protégée par la convention de Berne au niveau européen et par un arrêté ministériel de 2007 en France. Elle avait déjà été observée en 2005 par Damien Combrisson, un agent du parc national des Écrins sur ce site inscrit à l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF), classé par le Département comme espace naturel sensible et situé en zone Natura 2 000.

©Steeve Peyron (photos prises le 5 juin 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *