Catégories
Non classé

A la découverte des Amphibiens méditerranéens : 2 jours pour les identifier, les connaître et les protéger ! 

En partenariat avec le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône (CD13), la LPO PACA a proposé une formation ces 04 et 05 avril sur les amphibiens méditerranéens, animé par Robin Lhuillier, formateur, et Nicolas Fuento, herpétologue.

Dans une salle du centre équestre des Collets-rouges à Vitrolles, le premier jour a été dédié à la présentation des espèces par des ateliers pédagogiques : caractéristiques morphologiques des anoures et des urodèles, identification des parties du corps des adultes et des larves ou même encore les différents chants. Cela a permis aux participants d’être plus préparé à la réalité du terrain.  

©Manon Coste

Après ces exercices, le cycle de vie général des espèces d’amphibiens en région méditerranéenne a été abordé : la reproduction, l’hivernage, la migration, ainsi que le changement d’alimentation au fil de leurs développements 

©Manon Coste

L’après-midi, une lavogne et une retenue collinaire ont été inspectés sur le plateau de Vitrolles par les participants, qui ont dut analyser la capacité des milieux à accueillir des amphibiens. Ce savoir-faire leurs permettra de mieux orienter leurs recherches en prospectant. Ils y ont trouvé des grenouilles vertes, ou Pelophylax sp, ainsi que des têtards de Crapaud épineux, ou Bufo spinosus.

©Manon Coste

Le soir, les observations se sont poursuivies à Port Saint Luis du Rhône, pour tenter de trouver et d’écouter les amphibiens : Reinette méridionale, Crapaud Calamite et Grenouille verte. Malheureusement le froid et le vent des dernier jours et l’extrême sècheresse qui sévit ce printemps n’aura pas permis de faire des observations nocturnes. 

Grenouille verte indeterminée ©Marine Mussard

Le deuxième jour a été consacré à l’approfondissement des connaissances, en commençant par un quizz sur les têtards, puis une redite des critères d’identification des adultes et des larves ainsi que l’utilisation de clefs de détermination.  

©Manon Coste

Un dernier exercice leurs a permis de comprendre les périodes d’apparition, de chant, de ponte de développement larvaire, et enfin la migration des espèces principales en PACA.  

©Manon Coste

Enfin, pour finir la deuxième matinée, après avoir abordé les statuts de protection des amphibiens, les facteurs de pression responsables de la diminution des amphibiens ont été exposés aux participants : perte ou la dégradation de leurs habitats, les pollutions chimiques, le réchauffement climatique, les espèces exotiques envahissantes et les ruptures de continuité.  

©Marine Mussard

C’est pourquoi il est important de garder un œil sur l’état des populations, et sur la présence ou non d’individus dans les milieux favorables. Pour ce faire, il a été expliqué qu’il est important de transmettre ses données naturalistes sur Faune-Paca, site collaboratif de la LPO, afin de protéger les populations et suivre leurs mouvements.  

Têtards de Pelodyte pondctué (gros et grisâtre), et interderminable (noir) ©Marine Mussard

Les dernières heures de la formation se sont portés sur la recherche de larve et d’imago sur le plateau de Vitrolles. Au bord d’une lavogne aménagée par le Groupe Local de Bénévole GREBE ont pu être observés une centaine de têtards, trop jeune pour être identifiés, ainsi qu’un Crapaud calamite au fond d’un ancien trou de Guêpier d’Europe.  

©Marine Mussard
Nicolas Fuento, Herpétologe à la LPO PACA ©Marine Mussard
Crapaud Calamite, au fond d’un trou de Guêpier d’Europe ©Marine Mussard

Par la suite, dans la Mare de Salvarenque, ont pu être trouvés des têtards de Pélodytes ponctués, plus imposants que les autres individus présents, sous le regard des imagos de Pelophylax sp 

Mare de Salvarenque ©Marine Mussard

A la fin de cette formation, les participants savent maintenant identifier les espèces à différents stades de développement, comprendre leurs exigences écologiques, et sont sensibilisés sur l’état de conservation de nos amphibiens méditerranéens.  

©Marine Mussard

Un grand merci au Centre Equestre des Collets Rouges qui nous a prêté ses locaux et aux bénévoles de Vitrolles qui nous ont bien aidé à préparer cette formation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.