Catégories
Biodiversité Education Environnement Ornithologie

Une nouvelle formation pour promouvoir le tourisme ornithologique dans les Alpilles

Ce 29 Mars, au sein de la Maison du Parc naturel des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence, a eu lieu une formation auprès des acteurs du tourisme afin de mettre en avant le patrimoine écologique ornithologique des Alpilles.  

Le matin, en salle, ont été présentés aux participants les nombreux milieux naturels que l’on retrouve dans les Alpilles : forets, falaises, rivières, zones agricoles, ou encore la garrigue.  

©Marine Mussard

L’importance de la diversité de ces milieux a été illustrée en présentant les différents types de nidification des espèces phares des Alpilles : elles ont parfois besoins de milieux précis comme une vire rocheuse, ou encore un ancien trou de Pic, ou peuvent être plus généralistes et se contenter de la cime des arbres. Ainsi, les participants ont pu intégrer que plus la diversité des habitats est grande, plus les milieux peuvent accueillir d’espèces.  

©Marine Mussard

Pour aller plus loin, les participants ont eu à se renseigner sur une espèce en particulier, afin de les replacer en chasse, et en nidification sur un poster englobant les différents habitats dans les Alpilles. Ils ont également dû s’intéresser au statut biologique de ces espèces, leurs faisant prendre conscience que différentes espèces sont observables à des moments différents de l’année, et ainsi que des activités autour du tourisme ornithologique peuvent être organisée tout au long de l’année.

©Marine Mussard

Pour finir la matinée, les différents supports à présenter aux futurs touristes ont été abordés : applications de randonnée ornithologique, cartes de présence des espèces etc.  

©Marine Mussard

L’après-midi a commencée avec un jeu d’initiation aux jumelles : les participants ont dû retrouver les espèces cachées au préalable et tenter de les décrire à leurs collègues. Cela leurs à permit d’apprendre à se servir de jumelles, et d’appréhender les techniques de description des espèces.  

©Marine Mussard

Ensuite, les participants se sont dirigés vers le plateau de la Caume : entre pinède, falaises et garrigue basse, de nombreuses espèces ont pu être observées malgré le mistral. 

©Marine Mussard

Le long des falaises, des Hirondelles de rochers et des Martinets à ventre blanc volaient dans le vent. Plus loin a été entendu le Grand Corbeau, et de plus petites espèces comme l’Alouette lulu.  

©Marine Mussard

Profitant de l’étendu du plateau, de nombreux Circaètes Jean-le-Blanc, un Vautour fauve, des Eperviers d’Europe et un Busard des roseaux ont pu émerveiller les participants.  

©Marine Mussard
©Marine Mussard

A la fin de la journée, ces acteurs du tourisme en avaient appris plus sur les espèces de leur région, en les observant et en se documentant. Ils peuvent à présent proposer des activités aux prochains touristes, ainsi que les conseiller.  

Un grand merci aux participants et au PNR des Alpilles pour l’organisation de cette belle journée riche en observations et en échanges ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.