Catégories
Education à l'environnement Grands évènements Sorties nature

Comptage national des oiseaux des jardins

Les 30-31 janvier 2021 étaient les dates retenues pour le 9ème comptage annuel national des oiseaux des jardins, opération organisée par la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle. Depuis 2013 des milliers d’observateurs chaque année ont fait avancer la connaissance des oiseaux de nos jardins en partageant leurs données. Les observations collectées pour le comptage de janvier permettent d’identifier les espèces venues passer l’hiver en France. 

Nos bénévoles, Alain, Elisabeth, Fanny et Yvonne ont recensé les oiseaux dans l’espace naturel de la forêt de Grima, à Beausoleil, dimanche 31 janvier, auprès des bénévoles et sympathisants du collectif « Le Trésor Vert de Grima ». Les 2 groupes de 6 personnes ont exploré les arbres et les jolies clairières à la recherche des oiseaux. 18 espèces ont été contactées, dont un Grimpereau, un Troglodyte, de nombreuses Fauvettes et Mésanges, et bien d’autres.

Des observateurs très enthousisastes
Nos deux secrétaires ont soigneusement noté les observations et annoncent les résultats de chaque équipe. Un grand merci à Alexia et Esther.
Les parois de l’ancienne carrière, refuge de nombreux petits animaux, et les grottes qui abritent les chauve-souris, petits et grands rhinolopes.

La forêt de Grima, actuellement en zone naturelle, fait l’objet d’une demande de  déclassement pour créer une nouvelle zone urbaine et d’y construire un complexe immobilier de 16 000 m² de plancher. Cette jolie zone boisée, le milieu ouvert de l’ancienne carrière et la grotte naturelle sont l’habitat de plusieurs espèces protégées d’intérêt communautaire, telles que le petit rhinolophe, le grand rhinolophe et la chevêche d’Athéna. Pour sécuriser la paroi rocheuse de la carrière et protéger les immeubles, le promoteur envisage de recourir aux dispositifs de protection tels que des filets grillagés, des tirants de plusieurs dizaines de mètres et la projection de béton. Cette paroi est aujourd’hui naturellement protégée par la végétation arborée spontanée constituée de pins d’Alep, chênes verts, caroubiers, pistachiers lentisques … qui l’ont colonisée depuis 80 ans. Si vous avez envie d’aider le collectif « Le Trésor Vert de Grima » à lutter contre cette destruction, signez la pétition https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/sauvons-beton-foret-grima-beausoleil-alpes/124028

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *