LA POINTE DU MARÉGAU

Vingt personnes dont sept bénévoles participent à cette balade naturaliste
le dimanche 20 mars à Saint-Mandrier.
Nous démarrons devant l’école de l’Orée du bois peu après 9h00.
Le temps plutôt maussade n’encourage pas les passereaux à se montrer.
Pendant la traversée du bois, nous nous arrêtons plusieurs fois
pour essayer de voir les mâles que nous entendons chanter.P1040434 copie P1040447 copie
Nous faisons une halte à la table d’orientation sur le sentier du littoral.
Le site se prête à une discussion géographique :
Un Mandréen affirme que la Pointe de Marégau détrône le Cap Sicié
en tant que terre la plus avancée dans la mer ?

P1040445 copie

P1040438 copie
Le Cap Sicié et la Pointe de Marégau vus depuis la Table d’orientation
Nous descendons ensuite à cette superbe pointe
aux multiples facettes.
En effet, elle recèle des particularités géologiques, floristiques
et même ornithologiques quand la chance est au rendez-vous.
Mais cette fois ci ni le Monticole bleu, ni la Fauvette Pitchou ne sont au rendez-vous.
DSC_4028 copie
Ce sont les oiseaux marins qui nous offrent un bien joli spectacle.
Les vedettes en sont un Puffin cendré avec son vol rasant si majestueux,
DSC_5599
Puffin cendré (Calonectris diomedea)
une sterne Caugek et ses plongeons intrépides
DSC_5581 copie
Sterne Caugek (Thalasseus sandvicensis)
et un Grand Cormoran qui vient lui aussi tenter sa chance.
DSC_5596 copie
Grand Cormoran (Phalacrocorax carbo)
Finalement les averses prévues par météo-france nous auront épargnées

et n’arriveront qu’au début de l’après-midi.

P1040457 copie
Goéland leucophée (Larus michahellis)
 
François-Marie
N-B P-S : Pointe de Marégau = 43° 03′ 57,7″

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.