CÉTACÉ

Le Vieux-Port de Marseille bouché : sardine ou baleine ?

Mercredi 18 octobre, vers midi, un rorqual, s’est retrouvé coincé dans le port de Marseille. Désorienté, la baleine de 15 mètre n’arrivait plus à faire demi-tour.

Avec l’appui des sapeurs-pompiers de Marseille, une opération de sauvetage est organisée. Après une heure d’effort, le mammifère marin parvient à repartir vers le large.

Une bonne nouvelle quand on sait que depuis le début de l’année, une vingtaine de dauphin se sont échoués sur les plages du sud-est de la France.

Quelle conduite adopter ? :

Si l’animal est mort : Ne pas le manipulez afin d’éviter tout risque de transmission de maladie.

Si l’animal est vivant :

– ne pas le manipuler pour éviter de le blesser

– ne pas oublier qu’un animal sauvage va chercher à se défendre (morsures, coups…)

– éviter de stresser l’animal par de l’agitation et du bruit

– ne pas tenter une remise à l’eau sans l’aide du correspondant du Réseau Échouage de votre région

Leurs coordonnées :

– pour les Bouches-du-Rhône : Dr Franck DHERMAIN : 04 91 26 72 25

– pour le Var : Dr Franck DUPRAZ : 04 98 05 90 91 ou 06 14 70 43 19

– pour les Alpes-Maritimes : Dr Véronique VIENET : 06 10 79 66 48

Le rorqual a une forme allongée, avec un museau étroit en forme de V. Il peut mesurer jusqu’à 22 m de long et peser 70 tonnes. Son espérance de vie est de 80 ans environ.
Il est par sa taille le 2° plus grand mammifère sur la planète après la baleine bleue.
C’est un grand migrateur. On l’observe de façon isolé ou par groupe de 2 ou 3 individus.
Il se nourrit de petits crustacés planctoniques (krill) abondants du printemps à l’été.
Le saviez-vous ?
Une vingtaine d’espèces de cétacés peuplent les eaux de la Méditerranée
comme le dauphin bleu et blanc, le grand dauphin, le dauphin commun, le dauphin de Risso,
le ziphius, le globicéphale noir, le rorqual commun…..
En mer vous aurez peut-être la chance de pouvoir les observer mais si l’observation
est mal pratiquée, cela peut-être une source de dérangement pour les espèces.

Alors surtout ne pas tenter de les toucher, les nourrir ou de nager avec.

La légende de la sardine :
En 1780, un navire le Sartine, du nom d’Antoine de Sartine, ministre de la Marine percuta des rochers à son arrivée à Marseille à cause d’une erreur de navigation. Le bateau coula et bloqua un moment l’accès au port. L’histoire, racontée depuis toujours, a pris des allures de légende, de blague et pour cause de mauvaise prononciation, le Sartine est devenu la sardine.
Du coup, c’est la sardine qui a bouché le port de Marseille.
Cette expression est employée aujourd’hui pour racontée une histoire exagérée.
Le Sartine

 

Sylvia FLORENTIN
Référente biodiversité marine et littoral pour la LPO PACA
Crédits photos : Police nationale 13

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.