Catégories
SORTIES NATURE

LE SALIN DES PESQUIERS DEC 2019

LE SALIN DES PESQUIERS (15 DECEMBRE 2019)

Ce matin, dimanche 15 décembre 2019, le soleil était bien au rendez-vous – une chance vu le mauvais temps et les pluies de ces derniers jours.
Des conditions idéales pour profiter pleinement d’une magnifique balade d’observations ornitho dans les Pesquiers (Hyères).

Nous étions quinze du groupe LPO Toulon accueillis fort sympathiquement par Elise, guide naturaliste LPO PACA, à venir fouler le sol de ce site remarquable, véritable sanctuaire biologique.

 

Petite introduction faite par Elise sur son histoire avant de démarrer la « promenade » :

La zone dite des salins s’étend sur 900 ha ; elle est constituée de deux unités distantes de quelques kilomètres : les vieux salins entre Hyères et La Londe (350 ha), et, le salin des Pesquiers (550 ha) situé au cœur du double tombolo (il doit son nom à sa vocation première de pêcherie).

Le site était exploité pour le sel depuis le Moyen-Age, lorsque qu’en 1995, toute activité économique a cessé, il est devenu la propriété du conservatoire du littoral et la métropole TPM en assure la gestion et l’entretien.

Il représente aujourd’hui une des plus vastes zones humides de la côte méditerranéenne entre la Camargue et le delta du Pô, un véritable réservoir de biodiversité.
C’est une importante zone d’accueil pour beaucoup d’oiseaux migrateurs lors des passages migratoires, mais aussi au cours de la période de reproduction et de l’hivernage.
On y a recensé plus de 200 espèces d’oiseaux différents.

La flore y est également remarquable. On y trouve près de 300 espèces de plantes dont 30 patrimoniales.

   

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste des espèces contactées :

•Aigrette garzette (Egretta garzetta) (famille des Ardeidae)
•Flamant rose (Phoenicopterus roseus)
•Barge rousse (Limosa lapponica) (limicole) migrateur pouvant parcourir en vol jusqu’à 11 500 kilomètres sans escale.
•Pluvier argenté (Pluvialis squatarola) (famille des Charadriidae)
•Chevalier aboyeur (Tringa nebularia) (limicole de la famille des Scolopacidae)
•Héron cendré (Ardea cinerea) (échassier de la famille des Ardeidae)
•Pipit farlouse (Anthus pratensis) (famille motacillidés)
•Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) (passereau de la famille des Muscicapidés)
•Martin-pêcheur (Alcedo atthis) (famille des Alcedinidae)
•Grèbe Huppé (Podiceps cristatus) (famille Podicipédidés) le plus grand de tous les Grèbes.
•Grèbe à cou noir (Podiceps nigricollis)
•Grande aigrette (Ardea alba) (famille des Ardeidae) C’est le plus grand de tous les hérons et aigrettes présents en Europe.
•Sterne caugeck (Thalasseus sandvicensis) (famille des Laridés)
•Pie bavarde (Pica pica) (famille des Corvidae)
•Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) (famille des falconidés)
•Canard colvert (Anas platyrhynchos) (famille des Anatidés)
•Grand cormoran (Phalacrocorax carbo) (famille des phalacrocoracidés)
•Busard Saint Martin (Circus cyaneus) (famille des Accipitridae)
•Canard tadorne de Belon (Tadorna tadorna) (famille des Anatidés)
•Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) (famille des Phylloscopidae)
•Goéland leucophée (Larus michahellis) (famille des Laridés)
•Chevalier gambette (Tringa totanus) (famille des scolopacidés)
•Bergeronnette grise (Motacilla alba)

•Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) (famille Laridae)

Texte : Katherine

Photos : Olivier, Jean-Marc, Katherine

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *