La LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur était présente aux Assises nationales de la BiodiversitéLes Assises, c’est plus 40 ateliers et conférences pour faire avancer ensemble les grands sujets au cœur de l’actualité, autour du fil rouge : les territoires en action pour le vivant ! La LPO PACA s'est mobilisée avec l'intervention de Katherine Dubourg, administratrice au sein de l'association, expérimentée dans la prise en compte de la biodiversité dans le patrimoine bâti.

Martinet noir © Aurélien AUDEVARDA chaque printemps, leurs cris stridents animent le ciel, leurs vols en escadrilles fendent les airs, et leurs trajectoires, dignes de combats aériens, atteignent 200 km / heure de pointe. Les martinets, à ne pas confondre avec les hirondelles, sont très présents sur le site qualifié de « hot spot » par Katherine Dubourg, administratrice à la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Couple de Martinets noirsIl est nécessaire d’agir pour assurer la conservation des oiseaux migrateurs et de leurs habitats. En France, les habitats de certaines espèces, comme le Martinet noir, sont vulnérables face aux évolutions et aux rénovations des bâtiments. Lumière, en vidéo, sur une initiative qui permet de ramener ces petits oiseaux migrateurs aux cœurs des villes !

Martinet noir vol © Aurélien AudevardLa LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur, au travers du groupe local de bénévoles de Gap, lance une campagne de financement participative. Vous avez la possibilité de soutenir ce projet qui vise à placer sur les nouveaux locaux de la Cinémathèque d'Images de Montagne de la ville de Gap dans les Alpes du Sud (ancienne usine Badin, collecte et revente de semences fourragères de 1900 à 1970) dix nichoirs en bois pour accueillir dix couples de martinets noirs à partir de l'été 2022.

Montety : un chantier respectueux de la biodiversité © Ville de ToulonDepuis plusieurs années, la Ville s’est engagée aux côtés de la LPO Provence-Alpes-Côte d'Azur pour préserver l’habitat des martinets en inscrivant cet objectif dans les documents d’urbanisme et en mobilisant tous les acteurs de la construction. C'est ainsi qu’a été prévue l’intégration définitive de 70 nichoirs sur les façades des bâtiments du quartier de Montety actuellement en cours d’édification. En attendant la fin du chantier, 45 gîtes provisoires ont été installés pour accueillir les volatiles à leur retour de migration.

Pose d'un nichoir à martinets au quartier Chalucet à Toulon © Annabelle LHUILLIER-BONNALD’après une étude publiée en 2019 par l’ADEME, la rénovation consomme 80 fois moins de matériaux que la construction neuve [1]. Comment rénover des bâtiments en préservant l’habitat des espèces cavernicoles ? Quels matériaux de construction favoriser pour accueillir la faune du bâti et être moins impactant sur les écosystèmes ? Comment restaurer une façade historique sans déloger les espèces qui s’y abritent ?

Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO, et Arnaud Leroy, PDG de l'AdemeLa LPO et l’Agence de la transition écologique, anciennement Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), ont signé ce mercredi 30 septembre une convention d’une durée de 3 ans afin de mettre en place des actions communes de protection de la biodiversité.

(c)Anne FalentinEn Mai dernier, un habitant de Sainte-Maxime a signalé à la LPO PACA la présence d’échafaudages menaçant une colonie d’hirondelles de fenêtre, dont plus d’une centaine de nids. Grâce à des échanges efficaces et à une prise en charge rapide, un agent de l’Office Français de la Biodiversité a pu se déplacer sur le chantier et faire interrompre les travaux jusqu’à nouvel ordre.

L’équipe SENEC visite le chantier avec Katherine Dubourg, administratrice de la LPO PACALa transformation de l’ancien hôpital Chalucet de Toulon en quartier de la connaissance et de la créativité a été une formidable opportunité pour mettre en pratique toutes une série d'actions en faveur des sites de reproduction des Martinets noirs et des Martinets pâles.

Monastère de SaorgeCette année jusqu’en octobre, la LPO est présente ponctuellement sur le site du Monastère de Saorge pendant plusieurs des journées. Elles portent sur des thèmes différents et proposent au public venu visiter le site, de découvrir le patrimoine naturel du Monastère. Lors de la dernière journée, une colonie de vacances et quelques familles étaient présentes. Les animations étaient sur les thèmes des oiseaux et des insectes et se découpent en plusieurs ateliers avec une première partie dite «théorique» et une deuxième partie «pratique».