Retrouvez ici une chronique que nous publions chaque samedi dans Var-Matin dédiée à une espèce animale, que vous pouvez observer, régulièrement ou moins, dans les salins d'Hyères, réserve ornithologique incroyablement riche.

Lire la suite...C’est l’espèce la plus présente en ce moment sur le littoral varois. Avec son béret noir pour le mâle ou marron pour la femelle, cette Fauvette est une nicheuse commune dans le Var dont les populations locales sont rejointes, à l’automne, par celles en provenance d’Europe de l’est, ou de Scandinavie. Certains oiseaux ne feront que transiter par le Var, se gavant d’olives ou de graines de pistachiers lentisques avant de rejoindre l’Espagne, le Maroc ou l’Algérie.

Lire la suite...Point d’Ours polaire dans le Var, mais l’espèce reste l’une des plus impactées par les activités humaines. En effet, le changement climatique provoque la fonte de la banquise en Arctique et réduit la période de chasse de ce prédateur emblématique. Ce ne sont plus des suppositions mais une triste réalité, la surface de la banquise décroît d'environ 13,4% par décennie et les populations d’Ours polaire lui emboitent le pas, avec une diminution par exemple de 24% en 30 ans au Canada.

Lire la suite...Après plusieurs mois passés dans nos campagnes, les Hirondelles rustiques vont rejoindre leur quartier d’hivernage situés au-delà du Sahara, pour occuper une aire d’hivernage située du Libéria jusqu’à la République démocratique du Congo. Certaines atteindront même l’Afrique du sud. Ce trajet de 10 000 kilomètres est une stratégie pour pallier le manque d’insectes durant l’hiver mais aussi la concurrence en Afrique durant la période de reproduction où pas moins de 37 espèces d’hirondelles indigènes se côtoient.

Lire la suite...Nos petits-enfants verront-ils encore cette scène ? Depuis 1970, la planète a perdu 35 % de ses zones humides, c’est le triste constat que soulève la Convention Ramsar. La région méditerranéenne enregistre les plus grandes dégradations, sous la pression démographique et du dérèglement climatique. En découle, l’extinction à long terme de toute une cohorte d’espèces animales et végétales. Fondamentale pour la vie, ces milieux jouent aussi des rôles écosystémiques essentiels par exemple dans la stabilisation des crues.

Lire la suite...Un très gros évènement cette semaine dans le milieu de l’ornithologie avec l’observation d’un jeune Bécasseau à cou roux dans les salins d’Hyères. Cette espèce du haut arctique sibérien reste un challenge de l’identification, fourni la première mention pour la région PACA et seulement la troisième observation dans ce plumage en Europe. Les salins d’Hyères dont la gestion est assurée par la Métropole, assure un accueil primordial pour les migrateurs comme en atteste cette 46ème espèce de limicole découverte !

Lire la suite...La Grue du Japon est le symbole de la longévité et de la bonne fortune. C'est l'une des espèces présentées dans une exposition centrée sur la photo, proposant aux visiteurs un tour du monde des sites mondiaux où la biodiversité est la plus menacée et des actions de terrain qui y sont conduites pour la préserver. La Métropole Toulon Provence Méditerranée et la LPO PACA vous emmènent au cœur d'un patrimoine naturel aussi beau que menacé. Rendez-vous les 15 et 16 septembre aux salins des Pesquiers de 10h à 18h.

Lire la suite...Avec une bonne trentaine d’espèces de sa famille, L’Echasse blanche quitte actuellement l’Europe pour rejoindre ses quartiers d’hivernage. Ce long voyage reliant la toundra du cercle arctique aux zones humides africaines est long et, nécessite un vaste réseau de sites de halte migratoire. Les salins d’Hyères gérés par la Métropole Toulon Provence Méditerranée jouent ce rôle primordial. La dégradation ou la destruction de ces zones mettraient en péril l’avenir de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.

Lire la suite...En ce mois d’août, les Lys de mer fleurissent sur les dunes, dévoilant leurs grandes fleurs blanches en ombrelles. C’est une plante vivace, qui repousse tous les ans à partir d’un même bulbe enterré avec une floraison de juillet à septembre. Espèce typique des plages et des dunes sableuses de bord de mer, elle est visible sur la métropole le long de la presqu’île de Giens, à Hyères. Malgré sa beauté et son abondance, ne cueillez pas ses fleurs, elle est protégée au niveau régional.

Lire la suite...Le Lézard ocellé est le plus grand lézard de France, avec une taille de 60 à 75 cm, queue comprise. Il est assez facile à identifier avec sa robe faite d’écailles noires et jaunes parsemée d’ocelles bleus disposés sur deux ou trois rangées. Ce reptile fréquent dans le Var, habite les milieux secs de type méditerranéen pourvus d’abris qu’il peut utiliser pour se dissimuler. Le Lézard ocellé est actuellement menacé à l’échelle nationale et européenne suite à la disparition de ses habitats.

Lire la suite...Principalement nocturne, cette petite crevette se rencontre en mer Méditerranée et dans la zone tempérée de l’Atlantique Est. Cette nettoyeuse de poissons possède un régime alimentaire varié, avec cependant une préférence pour les petits déchets présents dans la gueule des poissons prédateurs. Elle entretient d’ailleurs des relations commensales avec eux, comme avec cette murène photographiée à Port-Cros la semaine passée.