Bruant des roseaux mâle © Aurélien AudevardIl fait partie des nombreux passereaux auxquels on ne prête guère attention. Caché dans les plantes folles d’un chemin, un oiseau furtif à tête sombre, picore quelques graines au sol. A la moindre alerte son envol est inévitable et vous n’entendrez tout au plus que son cri. Cet oiseau cagoulé n’est autre que le Bruant des roseaux, espèce venue profiter de la douceur du climat méditerranéen.

Qui est-il ?

Le Bruant des roseaux est un petit passereau d’une quinzaine de centimètres pourvu d’un petit bec conique et une longue queue, pesant un poids moyen de 18 grammes. Il appartient à la famille des emberizidés qui compte pas moins de 176 espèces présentent sur l’ensemble de la planète. Le mâle en plumage nuptial montre une tête, un menton, une gorge et un haut de la poitrine noirs, avec une nuque et une moustache blanches. Il montre une aile sombre liserée de roux vif, un dos avec des plumes brun noir parsemé de lignes crème, un croupion gris et des parties inférieures blanchâtres. En hiver, le plumage du mâle ressemble à celui de la femelle, cette dernière présente cependant une tête avec des sourcils et des moustaches clairs, des joues brun foncé et une poitrine blanchâtre, striée de sombre.

Le Bruant des roseaux est inféodé aux milieux humides de plaine, parfois de très faibles superficies comme les lacs, les étangs, les bords de rivières où poussent les roselières, les typhaies, les jonchaies, les cariçaies, les oseraies parsemées de petits buissons de saules. De nouveaux sites de nidification ont été découverts récemment dans des milieux originaux comme les prairies de fauche, les champs de colza ou des plantations conifères à des altitudes allant jusqu’à 1300 mètres. En hiver, on le retrouve parfois loin de l’eau où il fréquente avec d’autres fringilles les friches, les talus, les lisières et les clairières des forêts ou les cultures maraîchères.

C’est un nicheur occupant une vaste aire de répartition de l’Europe jusqu’au Japon. On compte une vingtaine de sous-espèces présentes au nord jusqu’en Laponie et le long de l’Océan glacial arctique et au sud jusqu’au Maroc, la péninsule ibérique, l’Italie septentrionale, les Balkans, la Grèce ou la Turquie. Outre la race type, la France compte également une seconde sous-espèce witherbyi, présente uniquement en méditerranée et qui a la particularité de posséder un bec disproportionné et d’être aussi malheureusement menacée.

La saison de reproduction du Bruant des roseaux débute en mars par les chants territoriaux du mâle et ce n’est qu’en avril que le nid est construit au sol par la femelle à base d’herbes sèches mélangées à de la mousse. L’intérieur est soigneusement tapissé de duvets végétaux ou de crins. 4 à 5 œufs sont couvés durant deux semaines par la femelle, peu aidée dans cette besogne par son compagnon. Après une douzaine de jours de vie, les jeunes quittent le nid avant même de savoir voler mais restent nourris par les deux parents. Le régime alimentaire de ce petit passereau varie selon les saisons, avec des proies animales en été et en automne. Les insectes et leurs larves sont consommés en abondance à cette période, alors qu’en hiver notre oiseau jette son dévolu sur les graines de plantes aquatiques ou des terrains secs.

Les populations européennes mais aussi françaises subissent un fort déclin depuis une quinzaine d’années lié à la raréfaction des ressources alimentaires, engendrée par les changements agricoles ou la disparition des zones humides. Depuis 2001 la France a perdu 54% de ses effectifs nicheurs…

 

Pour voir les migrateurs…

Le Bruant des roseaux est un hivernant classique sur le littoral varois. Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour l’observer, des sorties nature dans les salins d’Hyères sont organisées par la Ligue pour la Protection des Oiseaux en partenariat avec la Métropole Toulon Provence Méditerranée. Peut-être aurez-vous l’occasion de faire leur connaissance en compagnie de spécialistes des oiseaux. La prochaine sortie est prévue le 28 février à 09h00 aux salins des Pesquiers. Pour réserver votre place, contactez le 04 94 01 09 77.