Courlis corlieu © Aurélien AudevardLe Courlis corlieu se distingue de son cousin cendré par sa taille moins imposante, son bec plus court, plus arqué et par les bandes latérales noires sur sa tête. En provenance d’Afrique de l’Ouest, ce limicole est actuellement en pleine migration pour rejoindre ses quartiers de reproduction situés dans les zones boréales subarctiques. On le rencontre depuis quelques jours à l’unité ou par petits groupes sur les différentes zones humides saumâtres de la métropole ou de Paca.