route du sel

Dimanche 4 février, l’après-midi nous nous positionnons sur les deux observatoires de la route du sel avec des longues-vues à disposition des passants intéressés, une cinquantaine de personnes se sont arrêtées, ont observé et ont posé des questions. Un faucon crécerelle mâle est resté presque deux heures sur un arbuste, un héron cendré somnolait à côté, deux cygnes dormaient sur le canal de ceintureune grande aigrette une aigrette garzette, au loin des cormorans, des grèbes huppées et à cou noir, quelques mouettes, des flamants, des vols de tadornes, sur la digue des pipits farlouzes, des pouillots véloces et des tariers pâtres

Joseph faisait tout ce qu’il pouvait pour attirer les passants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.