Un nouveau Refuge inauguré à La Seyne-sur-Mer

À mi-parcours du Printemps du Patrimoine Naturel de La Seyne-sur-Mer,
La Dominante ouvre ses portes au public toute la journée du samedi 21 avril 2018.
 Le temps se prête à merveille pour inaugurer un nouveau refuge.
PRÊT POUR LA POSE
Le nichoir est posé par Denise Reverdito, 3ème adjointe au Maire, en charge :

du Plan Local de l’Urbanisme, de l’aménagement durable du territoire urbain et périurbain,
de la cohérence territoriale communale, des espace verts, naturels, agricoles et forestiers, de la maîtrise des énergies, et de la mobilité et transports, mobilisation de l’action communale et intercommunale pour les besoins de la ville, schéma de déplacements, de transports et de stationnement, éco-mobilité, inter-mobilité.
Autant dire qu’il était entre de bonnes mains.

 

Le thème choisi pour ce Printemps est l’eau.

L’atelier de restauration de la fontaine animé par Julie occupe bien nos bénévoles.

Notre stand présente les oiseaux du bord de mer.
Je prépare mes outils pour colorier la Mouette rieuse

C’est l’occasion d’utiliser la nouvelle création de Guy.

Ses talents de photographe et d’infographiste furent mobilisés.  Le résultat en vaut la peine.
Un superbe poster est décliné en deux versions :  un avec les noms et un sans les noms.
 
Cette deuxième version nous permet de proposer un jeu d’identification.

Les mêmes oiseaux d’eaux de notre littoral sont proposés avec des puzzles.

 

Les élégantes Sternes caugek et pierregarin s’envolent avec les mobiles des enfants.

Une fois encore, nous remercions la Maison du Patrimoine de La Seyne
pour son soutien très efficace à la création de ces outils pédagogiques.

Avec eux, plus d’excuses pour confondre les Gabians et les Mouettes.

Le refuge LPO de La Dominante mérite de lui consacrer quelques instants.
Pascale Galvagno, à la coordination du PEDD (Projet éducatif de développement durable)
gère ce site désigné en conseil municipal en tant que «  poumon vert central de la commune
qui constituerait le lieu ressources privilégié de ce PEDD« .
Elle y a installé un superbe jardin aux Papillons inauguré aussi ce samedi 21 avril.

Jean-Claude l’a aidé en lui créant des panneaux descriptifs de nos principaux Lépidoptères.

André Froissard, professeur d’électrotechnique dans cette cette école de plein air
a rénové les deux mares qui pourront ainsi satisfaire les besoins en eau de la faune de ce parc.
De belles restanques de pierres sèches sont l’abri idéal pour insectes et reptiles.
Pour bénéficier d’un écosystème équilibré, la condition indispensable est une flore diversifiée.
Celle de La Dominante mériterait un inventaire qualitatif et quantitatif.
La présence des chênes est excellente pour nos oiseaux.
Plusieurs arbres fruitiers entourent la grande maison en bas du parc.
Figuiers, oliviers, Jujubiers, lauriers nobles et laurier tins vont se relayer toute l’année
pour fournir des fleurs aux insectes et des fruits aux oiseaux.
La Nature est bien représentée à La Dominante.
Madame Hulotte qui vient y chanter de temps en temps l’a bien compris.

Ainsi que les oiseaux observés pendant que nous sommes occupés sur le stand.

Un grand merci à Aline, Francine, Ghislaine, Jackie, Sylvia, Véronique et André pour leur présence bien efficace sur le stand. Et bien sur mille fois merci à Guy et à Jean-Claude  pour les heures passées derrière l’écran à nous créer ces superbes et durables aides pédagogiques.

Bravo et merci à la ville de La Seyne de nous aider à enseigner le respect de la Nature.

Comme nos anciens le faisaient déjà à la création de l’école de plein air.

Crédits photos : François-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.