Vous avez trouvé un oiseau en détresse, un oisillon, un petit mammifère blessé?

Les oisillons
Pour la plupart des espèces les oisillons quittent le nid avant de savoir bien voler et les parents viennent régulièrement les nourrir. Un oisillon qui n’est pas en détresse doit être laissé dans son environnement, en éloignant les animaux domestiques. Si nécessaire, déplacez-le à l’abri des dangers en hauteur sur un arbuste ou remettez le dans son nid si c’est possible, le fait de toucher un oisillon n’entrainera aucun rejet des parents contrairement aux mammifères. Seul un oisillon blessé ou réellement en détresse doit être pris en charge.

Oiseaux ou petits mammifères blessés

Consultez prioritairement les fiches conseils sur
http://paca.lpo.fr/soins-animaux/conseils/fiches-conseils

Si vous ne trouvez pas de réponse sur les fiches conseils contacter le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage (CRSFS) par téléphone au 04 90 74 52 44, et au besoin laisser un message sur le répondeur avec la commune et numéro de téléphone. L’équipe rappellera dans les 24h.

Si l’animal a été récupéré, dans l’attente de réponse, le garder dans une pièce au calme, dans un carton fermé avec du journal au fond, des trous sur le dessus. Ni eau ni nourriture. Faire attention aux mouches qui viennent pondre sur les plaies des animaux affaiblis.

La LPO PACA, association à but non lucratif, gère le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage (CRSFS) avec des moyens financiers et humains limités. Le CRSFS est le seul centre pour 5 départements de la région PACA. Pendant la saison estivale ce sont quotidiennement près de 100 appels téléphoniques et entre 5 à 60 animaux à accueillir par l’équipe du centre : une responsable, une soigneuse, et deux volontaires en service civique. Cette petite équipe accueille les découvreurs et les animaux, effectue les soins, les nourrissages, gère les conseils (téléphone, mails, réseaux sociaux…) et le suivi des animaux (sanitaire, vétérinaire et relâchers publics).

L’équipe du centre, situé à Buoux dans le Vaucluse, ne se déplace pas pour aller chercher les animaux mais anime un réseau de bénévoles transporteurs. Pour les espèces pouvant être accueillies (principalement les rapaces et petits mammifères) vous serez mis en contact avec le bénévole le plus proche de chez vous. Il est impossible, faute de moyens financiers, d’avoir une ambulance pour aller chercher les animaux. Les bénévoles transporteurs acheminent des animaux en détresse en plus de leur vie personnelle et professionnelle. Ils se déplacent à leurs frais vers des points relais, voire même jusqu’au CRSFS.

Essayer de contacter des bénévoles ou salariés de la LPO vous fera perdre du temps et réduira les chances de survie de l’animal. Souvent indisponibles en journée et n’ayant ni les compétences ni les listings des bénévoles transporteurs ils vous demanderont de contacter le CRSFS.

Malheureusement en raison de la distance qui sépare notre centre de soins de la mer et l’absence de bassins d’eau salée, le CRSFS est dans l’impossibilité d’accueillir les goélands
Nous vous remercions pour votre compréhension.

Nous avons besoin de soutien financier pour continuer nos actions. Pour nous aider vous pouvez faire un don en ligne http://paca.lpo.fr/don ou l’envoyer directement par courrier à l’adresse suivante :
LPO PACA
Centre de sauvegarde pour la faune sauvage
Château de l’Environnement
84480 Buoux

Vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale à hauteur de 66% du montant de votre don
http://paca.lpo.fr/soins-animaux/actualites-centresauvegarde/actualite-centre/2148-un-hopital-pour-la-faune-sauvage-en-images