Catégories
MARTINETS

COHABITER AVEC LES MARTINETS ET LES HIRONDELLES 27 et 28 septembre 2019

Belle réussite pour ces 5èmes « Rencontres naturalistes 2019 » organisées par la LPO PACA à Hyères, à l’Espace nautique, les 27 et 28 septembre derniers.

 

 

Sur le thème « MARTINETS ET HIRONDELLES dans le Bâti »

Forte participation : 130 à 150 personnes, tout au long de ces deux jours de colloque, venues écouter les conférences, se documenter, échanger sur les Martinets et les Hirondelles.

 

 

Bien que bénéficiant d’un capital sympathie important, ces espèces sont, néanmoins et hélas, en réel déclin (-40 à -50 %).
Dans l’assistance, de nombreux bénévoles, des salariés de la LPO PACA, mais aussi divers acteurs du BTP : architectes, urbanistes, paysagistes, élus, responsables des services Environnement, Espaces verts… venus de la région PACA, mais pas que.

Certains ayant même fait le déplacement de Paris, de Lyon…

C’est vous dire ! 🙂

Et puis, ce fut un honneur immense et une chance inouïe d’avoir, réunis ensemble et à nos côtés durant toute cette manifestation, plusieurs experts de renom et d’envergure internationale :

Gérard Gory, chargé des programmes de recherches sur les Martinets, responsable du département des collections du Musée de la romanité à Nîmes, surnommé «Monsieur Martinet » par Allain Bougrain Dubourg.

Pour info, il a bagué son premier Martinet en 1977.


Marcel Jacquat, ornithologue, biologiste, conservateur honoraire du Muséum d’Histoire naturelle de la Chaux de Fonds (CH), et,

Bernard Genton, ornithologue, consultant Hirondelles et Martinets pour la direction générale de l’environnement du canton de Vaud (CH) tous deux venus de Suisse.
Qui ont parlé biologie bien sûr, mais aussi présenté de nombreux exemples bien concrets de mesures de protection et de valorisation des actions en Suisse, à Nîmes, à Nice, à Toulon, et ailleurs…


La méconnaissance et l’indifférence sont trop souvent responsables des destructions, les précieux conseils de ces spécialistes vont nous inciter, c’est certain, à faire nous aussi de la prévention.

Le conseil à retenir, c’est qu’il faut anticiper :
Recenser, localiser les nids, prendre des photos, et informer les mairies, les entreprises….des enjeux liés aux Martinets.

Petit à petit, on devrait bien y arriver !

La jeune entreprise « Nath’H » basée dans les Bouches du Rhône, dont le directeur Olivier Winock a présenté son tout nouveau modèle de nichoir en béton de bois spécifique Martinets.

Ce beau nichoir figurera bientôt sur le catalogue LPO.

Une table ronde réunissant : le Bureau d’Etudes Vertex (J Paulet), la métropole TPM (M. Lascève), le service architecture-urbanisme de Toulon (A Olivier), Nature Harmonie (O. Winock), Cabinet architectes C. Vezzoni (P. Laporte), la LPO France, club U2B (E. Caudron), a permis de mettre en valeur le travail effectué à Toulon, que ce soit dans l’ancien avec les ravalements de façades, ou dans la réhabilitation d’ilots et/ ou même de constructions neuves (le quartier Chalucet en est un bel exemple). Ceci a permis un débat très constructif sur la place du vivant (faune sauvage) dans les projets futurs.

 


Var Matin a publié un article sur ces 2 journées et la chaîne VAR AZUR TV a réalisé un petit reportage https://varazur-tv.fr/hyeres-martinets-et-hirondelles-des-oiseaux-a-proteger/
https://www.youtube.com/watch?v=7X0RnrqvmL0

▪De 18h à 19h30, s’est ensuivie une sortie naturaliste sur le chantier Montéty « futur Axe des Gares » guidée par Katherine et accompagnée par Gérard Gory, Marcel Jacquat et Bernard Genton.

33 personnes y ont participé.

Nous avons pu observé les 80 nichoirs provisoires installés par VAD et la Mairie sur les 2 bâtiments qui n’ont pas été démolis, parlé de l’avenir du site avec la construction d’un nouveau quartier où bien sûr, seront intégrés des nichoirs en béton de bois (comme à Chalucet).
Le temps clément nous a permis l’observation de plusieurs Martinets pâles toujours à l’œuvre, c’est à dire au nourrissage, dans plusieurs bâtiments de la Cité Administrative, rue Montebello.
La présence de cette colonie de Martinets pâles, entre 30 et 35 couples (hot spot de notre région – car très rares), est d’ailleurs un réel problème car les oiseaux nichent dans les coffrages de stores des bâtiments de l’Inspection académique, de la DDPP, de la Direction des Finances et de la Direction de la poste.

Et, il semble qu’il y ait un projet de rénovation des huisseries des fenêtres.


Nous sommes allés jusqu’à l’arrière du Zénith, où un mur de soutènement abrite depuis longtemps, 5 sites de nidification de Martinets.

Et où, là aussi, les nids vont être impactés par la construction d’un parking Silo.


Le Samedi, axé sur les Hirondelles, fut une journée également très intense en informations et en débats. Des intervenants de choix : Georges Olioso et Pierre Reynaud. Une conférence très instructive sur l’impact de la démoustication en Camargue présentée par B. Poulin (Tour du Valat).

Une belle sortie dans les Salins guidée par Norbert Chardon a terminé ces rencontres naturalistes en beauté.
Hérons garde-bœuf, Aigrettes garzettes, Chevaliers guignettes, gravelots de diverses espèces, Flamants roses, Bécasseaux divers… étaient au R.V.

Un grand bravo pour l’organisation et la richesse des interventions et des échanges.

Sans oublier les pâtissières du Groupe LPO Toulon pour la confection de délicieuses petites Hirondelles qui ont eu bien du succès avec le café.

 

Katherine

1 réponse sur « COHABITER AVEC LES MARTINETS ET LES HIRONDELLES 27 et 28 septembre 2019 »

Répondre à Molière Annie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *