Sortie Nature 21 avril organisée par l’association Nesque Propre avec Jean-Marin DESPREZ naturaliste

Le point de départ se trouve sur la route de Méthamis à environ 2 km de Malemort du Comtat ; Lieux dits Petit Défend et Ratoneau.

Tous attentifs autour de l’animateur

Le groupe comptait 19 participants équipés de bonnes chaussures et de jumelles. Le groupe disposait en outre de 4 longues vues.

Le chemin s’est déroulé à travers différents paysages : petits bois, cultures (vergers et vignes) zones herbeuses, milieux rocheux des basses gorges de la Nesque, et jusqu’au lit de la rivière qui est le plus souvent à sec. Nous avons  aussi rencontré une zone sinistrée faisant office de carrière à tout venant, bien que localisée dans un secteur naturellement riche, mitoyen d’un Espace Naturel Sensible, de deux ZNIEFF, intégré dans une Zone d’Intérêt Biologique et faisant l’objet d’une plainte en cours.

La sortie a été  riche en rencontres de nombreux oiseaux vus ou entendus comme cette Grive draine qui nous a accueillis dès le parking, ou la Sitelle Torchepot, le Grimpereau des jardins et le Pinson des arbres quelques pas plus loin.  Nous avons aussi rencontré : le Serin Cini, les Mésanges, Bleue et Charbonnière et à Longue queue, le  Bruant Zizi, le Rouge gorge, le Merle noir, la Fauvette à tête noire, le Pouillot Véloce, l’Alouette Lulu, le Geai des Chênes, quelques Etourneaux, la Corneille noire , le Pigeon Ramier, le Pic vert, mais aussi la Fauvette passerinette, le Pouillot de Bonelli, le Rossignol philomèle, des Guêpiers d’Europe, une Huppe Fasciée  et un martinet à ventre Blanc, tout juste arrivés d’Afrique, ainsi qu’un Gobemouche Noir, migrateur en route vers ses quartiers de reproduction. Nous avons vu plusieurs rapaces hauts dans le ciel, une Buse variable, un Epervier d’Europe, un Circaète Jean le Blanc de retour de son voyage migratoire, ainsi que 2 ou 3 grands corbeaux. A l’entrée des gorges, nous attendait le Rouge queue à Front Blanc, migrateur arrivé pour se reproduire, ainsi que de nombreux Choucas allant et venant autour de leurs nids, cavités dans la falaise.

La météo était au beau fixe ce qui nous a permis de croiser de nombreux insectes : abeilles solitaires, grillons champêtre, des bois et bordelais, coléoptères butinant l’églantier en fleurs, et de beaux papillons, en particulier : Citron de Provence et Aurore de Provence, ainsi que la Xanthie safranée, un papillon de nuit.

Sans oublier une oothèque de Mante Religieuse, l’Iule tenté  par la chaleur, un Lézard vert occidental, un Lézard des murailles et un Orvet juvénile malheureusement mort, tué en traversant le chemin sans doute par un oiseau.

Une dernière découverte nous attendait sur la fin de la sortie. Dans le tronc d’un arbre un nid peut-être de mésange, visité par un prédateur.

Écrit  par Jean-Marc FOURNIER et Photos de Jean-Marc FOURNIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.