Catégories
Sorties Nature

Au fil de l’eau, à Velaux

Une initiative originale pour fêter l’eau et la Journée Mondiale des Zones Humides a été programmée par le Grèbe, cette année.

La visite d’une micro-centrale hydro-électrique le long de l’Arc, restaurée récemment, par Provence Energie Citoyenne, dans un écrin de nature situé dans la Zone Natura 2000. L’eau de ce barrage, édifié au XVI° siècle, permet la production sans déchet d’électricité pour 170 foyers.

Sur quatre matinées, par petits groupes, une vingtaine de personnes ont pu apprécier la genèse de ce projet de production d’électricité « verte » et sa réalisation, grâce à la persévérance d’un groupe de citoyens bénévoles.

L’intégration de cette installation industrielle a pu se faire en respectant la biodiversité du lieu et notamment avec l’équipement d’une « montaison » pour faciliter le repeuplement de la rivière par l’Anguille européenne, espèce en voie de disparition.

Le Héron cendré, perché sur le barrage, a accueilli les visiteurs à leur arrivée. Quand au Martin-pêcheur qui batifole régulièrement le long du canal, il ne va pas tarder à nicher.

L’histoire de ce beau projet citoyen a été décrite dans un ouvrage « L’énergie citoyenne coule de source », préfacé par Allain Bougrain Dubourg.

Il est disponible à la vente.

La limitation de taille des groupes ayant conduit à refuser des demandeurs, une liste d’attente à été constituée pour une autre séance à l’automne.

Photos de M Fach, C Seguin, M Carré.

4 réponses sur « Au fil de l’eau, à Velaux »

Belle visite dans un coin très tranquille et verdoyant.
Belle initiative citoyenne que cette petite centrale hydro électrique.
On comprend mieux comment et fabrique l’électricité.

Magnifique article, qui réussit à unir la nature, minérale, végétale et animale, et l’imagination volontariste de l’homme, dans une production d’énergie sans déchet!

Bravo pour cette initiative et cette belle visite… Un bel exemple de comptabilité entre préservation de la nature, du patrimoine et la lutte contre l’énergie carbonée ! Bravo, en résumé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *