JMZH 2019 à la lagune du Brusc

Dimanche 17 février, la Journée Mondiale des Zones Humides à la lagune du Brusc est, pour la première fois depuis nos débuts, belle et ensoleillée.

Nous remercions vivement la ville de Six-Fours-les-Plages pour son accueil chaleureux.

Une trentaine de personnes le matin et une vingtaine l’après-midi sont au rendez-vous. La maison du Patrimoine située au bord de la lagune est idéale.

Un petit déjeuner offert par la ville nous permet de faire connaissance tout en admirant nos posters et nos photos d’oiseaux marins.

Paule Zucconi-Gil, de la mairie de Six-Fours et garde du Littoral, ouvre les festivités avec sa présentation de la lagune. Présente depuis le début du projet de conservation de ce site exceptionnel, elle transmet sa passion à un auditoire captivé.

Aurélie Vion, de l’Institut Océanographique Paul Ricard, nous présente le programme « site atelier de restauration écologique-lagune du Brusc » (SAR-LAB). Totalement impliquée dans ces recherches, la conférencière nous touche particulièrement avec ses explications précises et passionnantes à la fois.

Une vidéo présentant ce programme vous est proposée avec ce lien : Programme SAR-LAB

Pour en savoir plus, les fichiers à télécharger sont sur ce site de la DREAL PACA :

F09317P0217 : site atelier de restauration écologique-lagune du Brusc (SAR-LAB)

La restauration de la biodiversité marine est en bonne voie et permettra aux oiseaux marins de trouver là un lieu des plus accueillants.

Accueillante, la lagune l’est déjà au vu des observations que nous allons faire lors des deux balades animées par François-Marie.Dès 8h30, Goélands leucophées, Mouettes rieuses, Sternes caugek et Grands Cormorans sont à leurs postes.

Un Grand Cormoran en plumage nuptial fait sécher son plumage et digère son repas 

Les observateurs peuvent découvrir d’eux-mêmes les différences entre les espèces pour mieux les reconnaître.

Cachés derrière les buissons de la presqu’île du Gaou, nous pouvons observer les juvéniles abrités sur le rivage.

Depuis le petit Gaou, nous apercevons un Grand Cormoran abrité derrière les rochers du Grand Gueirouard.

Au retour de la balade, nous constatons qu’un Héron cendré est venu se reposer sur les poteaux des anciens parcs à moules.

Pendant la balade de l’après-midi, Monique T. et Aline animaient des ateliers puzzles, identification d’oiseaux, et mobile de Sterne caugek.

 

Rendez-vous est pris pour 2020.

Nous pourrons voir alors les avancées du programme SAR-LAB et ses effets bénéfiques pour la biodiversité.

Nous avons donc observé durant cette belle journée :

   25 Goélands leucophées, 18 Mouettes rieuses, 16 Sternes caugeks, 4 Grands Cormorans, 3 Rougegorges familiers, 2 Fauvettes mélanocéphales, 4 Corneilles noires, 1 Mésange huppée et un Héron cendré.

 

Photos de Monique T. et François-Marie





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.