Catégories
La Seyne Ollioules Sorties nature

Les Troisièmes de La Cordeille à Fabrégas

Vingt élèves, trois enseignants et deux bénévoles du groupe passent la matinée du mardi 1er février 2022 sur les terres du Conservatoire afin d’étudier les liens entre les oiseaux et la flore locale.

Dès le départ, les pistachiers lentisques de la zone de quiétude montrent l’exemple avec Les Rougequeues noirs, les Fauvettes mélanocéphales, les Fauvettes à têtes noires, les Tariers pâtres et les Rougegorges familiers, et quelques autres souhaitant garder l’incognito.

Ce qui fait que malgré le petit mistral bien rafraîchissant, nous avons du mal à quitter nos observatoires pour continuer la balade.

Arrivés au lieu-dit La Bergerie, nous retrouvons le Choucas des tours qui depuis quatre mois préfère la compagnie des Pies bavardes à celle plus habituelle de ses congénères.

Le Choucas exilé et son amie la Pie

Parfois, il s’essaye à quelques vocalises en Pie ou en Corneille. Parmi tous les oiseaux hivernants au domaine, cette année ce sont les Rougequeues noirs qui prédominent.

Rougequeue noir femelle

Après avoir traversé le bois, nous débouchons sur la lande des Moulières. Nous nous postons derrière les cannes de Provence pour observer les Troglodytes mignons et les Pouillots véloces qui surgissent de temps en temps de dessous les acanthes et  les angéliques.

Troglodyte mignon

Pour finir, avant de faire demi-tour, Véronique ose nous parle alimentation alors que nos estomacs gargouillent.

Nous constatons de visu le succès du lierre et du laurier noble qui permettent aux oiseaux de se nourrir de leurs baies en hiver. Ces baies doivent avoir un effet spécial, car les Fauvettes à tête noire nous chantent déjà leur chant printanier. Difficile alors d’empêcher quelques jeunes chercheurs courageux d’expérimenter sur eux-mêmes les vertus du Laurus nobilis.

8 réponses sur « Les Troisièmes de La Cordeille à Fabrégas »

Les jeunes générations doivent être informées et formées, la transmission de cette connaissance à travers les rencontres que vous organisez est primordiale et témoigne du bel engagement qui est le vôtre. Merci pour eux, pour les oiseaux, pour la Nature en général…et pour nous qui en profitons au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.