Catégories
Activités du Groupe LPO Pays Briançonnais

Fanions, dernier épisode : la pose dans la Réserve des Partias

© Elie Ducos
© Elie Ducos

Le 28 octobre 2013

8 personnes se sont retrouvées au local du groupe LPO de Briançon pour un briefing avant la pose des fanions de balisage des zones d’hivernage du Tétras lyre dans la Réserve Naturelle Régionale des Partias. C’est qu’il en faut du matériel ! Des bobines de cordes, les cartons remplis de fanions… Heureusement que c’est la deuxième session de pose et que du matos nous attend déjà la-haut dans le Bois d’Aval !

 Arrivés au Saouto, nous nous répartissons le matériel et retrouvons 3 personnes en renfort. Nous montons par le vieux sentier dans le Bois d’Aval et nous faisons deux groupes : un qui va continuer la pose dans le secteur du Ravin du Jeu de la Paume, et un autre plus petit composé de Yvan, Charlin, Pierre, Élie et Jean-Pierre qui va faire de même dans le Ravin du Creux des Souches.

Le principe est simple : deux rangées de fanions (4 rouges unis + 1 jaune avec explications) montés sur deux hauteurs de cordes accrochées aux arbres pour délimiter les zones d’hivernage des Tétras lyre et canaliser les skieurs vers les couloirs d’avalanche ou les zones plus propices à la descente.

Le secteur du petit groupe n’est pas énorme et il est rapidement couvert, après quelques escalades dans les mélèzes. Nous retrouvons donc l’autre partie du groupe un peu plus bas. Et ils bossent dur ! Les arbres sont moins accessibles, le terrain est plus pentu… nous aidons un peu puis c’est le pique-nique pour reprendre quelques forces. L’après-midi démarre bon train, tout le groupe est sur le même secteur, ça avance très rapidement. Certains grimpent dans les arbres, certains font la courte échelle à d’autres, c’est une joyeuse assemblée que nous avons là !… A 15h, le soleil disparaît derrière les crêtes et il fait tout de suite plus frisquet, mais ça ne change en rien l’ambiance de notre troupe !

Et finalement nous arrivons à la fin. Il nous reste encore quelques fanions (nous en avions 1100 !) et quelques bouts de cordes que nous stockons dans un endroit secret si jamais il devait y avoir une réparation à faire un jour ou l’autre.

N’oublions pas les oiseaux ! Lors de cette journée, nous avons pu voir ou entendre Bouvreuil pivoine, Grimpereau des bois, Cassenoix moucheté, Tarin des aulnes, Chardonnerets élégants, Pinsons des arbres, Mésanges boréales, Chocard à bec jaune, Crave à bec rouge, Mésange noire, Grand Corbeau ou encore Grive draine.

Il ne reste plus qu’à créer un panneau de sensibilisation pour les skieurs et les randonneurs qui sera placé au Saouto, à l’entrée de la Réserve, ainsi que sur les crêtes du départ des skieurs. Et c’est cette tâche qui m’est confiée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.