Catégories
Prospections naturalistes-Comptages REFUGES LPO Saint-Mandrier

Baguenaudage * chez les marins

Aline, Dennyss, Jean et François-Marie de la Ligue pour la Protection des Oiseaux ont rendez-vous le matin du 19 mai 2021 au refuge LPO de la base navale de Saint-Mandrier-sur-Mer avec Christian du Pôle École Méditerranée . Cette visite printanière a pour but de faire le tour des nichoirs et de procéder à un inventaire naturaliste. Le jardin en permaculture est magnifique. Les mares sont bien végétalisées, prêtes à accueillir toute la petite faune aquatique. Le poulailler a été renforcé car le renard a su y trouver des proies faciles pour nourrir ses renardeaux.

Trois Orites à longues queues pépient au dessus de nos têtes avant de s’envoler vers le bois tout proche.

Nous aurons peu d’autres contacts avec les oiseaux. Peut-être à cause du mistral ou bien de la date un peu tardive de cet inventaire pour écouter leurs chants. Le résultat de cet inventaire est à consulter sur faune-paca.org.

Par contre c’est le moment idéal pour les Papillons. En particulier pour celui que nous avions déjà repéré le 11 juin 2018. Nous avons la bonne surprise de le trouver juste à coté de sa plante favorite, qu’il ne tardera pas à rejoindre pour se nourrir. Il peut aussi butiner sur le thym ou le sainfoin.

Le baguenaudier (Colutea arborescens) est la plante hôte de l’Azuré du Baguenaudier (Iolana iolas) , un papillon protégé  inscrit sur la liste rouge au niveau européen. Il est donc indispensable de préserver les îlots de cet arbuste. La femelle pondra exclusivement ses œufs dans le calice de ses fleurs.

Vous pouvez voir un extrait d’un documentaire sur la vie de ce lépidoptère :

Ou bien le documentaire complet plus d’autres explications avec : Le cycle de vie des Papillons en Provence.

L’éclosion des œufs aura lieu 8 à 10 jours plus tard. La baguenaude est la cosse dans laquelle la chenille va se nourrir des pois qu’elle contient.

Qui a percé celles-ci ? certainement les « chenillettes » fraîchement écloses.

De nombreux insectes sont attirés par le nectar des baguenaudiers. L’abeille charpentière ou Xylocope violet (Xylocopa violacea) et quelques bourdons en sont les principaux pollinisateurs.

Abeille charpentière
Bourdon terrestre

Nous avons l’occasion d’en observer plusieurs individus pas très loin.

Les prairies fleuries car non fauchées font le bonheur de nombreux insectes, dont quelques beaux papillons comme :

la Belle Dame,

la Mélitée orangée

et la minuscule Brocatelle d’or.

Le Vulcain, caché dans un arbre, attend qu’il fasse un peu plus chaud pour s’envoler.

*Définition de baguenauder

Photos de François-Marie

6 réponses sur « Baguenaudage * chez les marins »

Très belle journée, bel instant de partage avec de jolies rencontres (tant humaines, qu’animales et végétales) !
Merci à vous trois
À bientôt pour la suite des aventures

J’avais loupé ce mail….. J’aurais vraiment raté ce petit document très instructif comme d’habitude….
Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.