Catégories
Ollioules Prospections naturalistes-Comptages

RECENSEMENT DES HIRONDELLES D’OLLIOULES 2022

Mercredi 15 juin, nous débutons les observations à 17h50 et terminons à 19h10. Au total 60 nids en bon état sur cette belle façade de l’hôtel de ville ; 59 nids sont occupés, 3 nids sont cassés.

Nous avons pu voir aux jumelles une quarantaine d’oisillons sortir leurs têtes mignonnes….


Les Ollioulais commencent à nous reconnaître et s’arrêtent pour discuter avec nous, et au passage nous racontent les oiseaux qu’ils voient sur la commune.

Nous avons pu apercevoir également beaucoup de Martinets. Peut-être envisager un jour un recensement comme cela se fait sur la commune de la Seyne ?

Nous avons eu aussi la chance de discuter quelques instants avec Monsieur le Maire sur les beaux projets de Refuges LPO des parcs de la commune.
A suivre donc….


Grand merci à Hélène, Véronique, Jean-Jacques, et François-Marie pour leur travail.

8 réponses sur « RECENSEMENT DES HIRONDELLES D’OLLIOULES 2022 »

Merci à Véronique pour l’organisation de cette séance : c’était merveilleux de voir ce ballet aérien et ces jeunes hirondelles à la « fenêtre » de leur nid, et de réaliser que c’est là l’un des deux seuls sites connus de la région à héberger ces oiseaux. Les passants ont eux aussi partagé cette émotion.
Merci à François-Marie pour ces très belles photos, une autre dimension par rapport à nos observations à l’oeil nu et même aux jumelles.

C’est magnifique de voir une belle « colonie » de ces oiseaux si bien adaptés à la vie urbaine ! Merci à vous de nous faire partager ces belles photos.

D’autant que photographier des hirondelles arrivant au nid pour nourrir les petits relève d’un exploit ! Pour qui a essayé, l’action se passe en une fraction de seconde ! Avec un va et vient des oiseaux très rapide ! Les photos sont d’une netteté époustouflante, bravo !

Avec un trépied, ce sera encore mieux la prochaine fois. 😉
Merci pour ces encouragements.

Quel bonheur de voir évoluer ces jolies hirondelles près de leur nid .Merci et bravo à votre équipe de nous avoir révélé ces photos .

Dans le quartier des Floralies à Ollioules, je tiens à dénoncer que quelqu’un extermine les cigales. J’en ai été temoin ! Des résidents secondaires se plaignant du chant des cigales les empêchant de faire la sieste m’avait interpellé, il y a 2 ou 3 ans. Depuis, dès le début août, le concert des cigales s’arrête net. Peu après l’altercation, j’avais vu des personnes équipées de protections sulfate les arbres en face de chez moi. Dès le lendemain plus du tout de chant de cigales, silence total… Cette année à nouveau, dès début août, silence total, plus de cigale. Je suis scandalisée et je ne sais pas où et à qui le dénoncer ! C’est scandaleux, les cigales font partie du décor ! Elles sont la poésie et l’ âme de la Provence. Comment peut on se conduire ainsi ? Et je pense que les cigales ne sont pas les seules victimes….

Cette année, les cigales ont cessé de chanter début août un peu partout.
Par contre, elles ont commencé plus tôt. L’an dernier aussi. Un décalage semble s’effectuer qui n’a rien à voir avec l’épandage de produits phytosanitaires, mais plutôt avec le dérangement climatique.

Répondre à Michèle Miquel Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.