LE PARC DES OISEAUX – TOULON 27 JANVIER 2019

Pour ce 7ème week-end national de comptage des oiseaux des jardins, c’est le Parc des Oiseaux, situé à l’ouest de Toulon (quartier du Temple-Val Bourdin – Toulon) que nous avons choisi pour notre balade d’observations.
Un temps ensoleillé, peu de vent, donc de bonnes conditions.


Michèle, Mireille et son mari, Marie-Angèle, Martine, Katherine et Sylvia, membres du GL LPO TOULON.

 

D’une surface d’environ 1ha, ce jardin faisait partie autrefois d’une grande propriété qui partait de la voie ferrée jusqu’à la grande maison de maître (aujourd’hui rénovée) visible au nord-ouest.

 

Il est devenu public en 1970 après son rachat par la ville.

Lors des travaux de réaménagement, les deux petits bâtiments de l’entrée ont été restaurés, les allées ont repris leur tracé d’origine et plusieurs volières ont été aménagées dont l’une dans une ancienne serre du 19e siècle. Des poules de collection, des canards d’ornements, des paons, … bref tout ce que nous n’aimons pas trop voir derrière des barreaux !

Une « rivière » fait le tour du jardin, ce qui semble convenir aux nombreux canards libres barbotant sur les plans d’eau.

 

 

 

Des arbres majestueux de hautes tiges : grands pins d’Alep, cèdres, quelques conifères plus rares comme le cyprès de l’Atlas (côté boulevard Paban), avec un feuillage clair et plumeux. 

 


 

 

 

 

 

 

 

Un goéland qui nous observait, ou nous qui l’observions, je ne sais pas.

 

          

Au fond du parc, une colonie de Conures veuves (oiseaux exotiques) a établi son campement, depuis plusieurs années dans 2 grands pins. Trois nids rapprochés, constitués de branchages, de grande taille, qui renferment chacun plusieurs chambres de ponte, mais servent aussi de dortoirs. 

Très bruyants ces oiseaux  !

Surtout quand ils se chamaillent avec les Corneilles.

Près d’une volière, 2 canaris abandonnés, déposés dans leur cage bien petite, entre l’ouverture du parc (8h) et notre arrivée (9h) ! avec leur sac de graines et de la litière ! 

Un acte lâche et lamentable !

N’écoutant que son cœur, Sylvia les a récupéré immédiatement, et leur trouvera un nouveau foyer. 

Merci Sylvia 🙂

 A la fin de notre visite, une belle surprise : un Faucon crécerelle haut dans le ciel planant au -dessus de notre petit groupe et du parc. 

 

Passons maintenant au recensement des espèces et au comptage des « zailés » :  

20 espèces observées.

Bergeronnette grise : 6
Bergeronnette des ruisseaux : 1
Tourterelle turque : 5
Pigeon biset : plus d’une cinquantaine.
Corneille noire : 15
Conure veuve : 20
Héron cendré (en vol) : 2
Pinson des arbres : 12
Etourneau sansonnet : 21
Fauvette à tête noire : 5 F + 6 M
Rougequeue : 3 F + 3 M
Mésange bleue : 1
Mésange charbonnière : 4
Roitelet triple bandeau : 1
Rougegorge : 4
Grimpereau des jardins : 1 (entendu)
Pie bavarde : 5
Colverts : M+F une quarantaine.
Goéland leucophée : 6
Faucon crécerelle : 1

Katherine

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *