Catégories
Ecrins-Embrunais

AG 2022 : sortie Eygliers et Gourfouran

Dimanche 12 juin, dans le cadre de l’AG de la LPO PACA qui s’est tenue la veille à Embrun, un petit groupe de seulement 4 personnes était présent pour cette belle sortie.

Le RDV était fixé au centre équestre d’Eygliers, à côté du plan d’eau. C’est de là que nous avons commencé nos observations avec quelques passereaux communs (liste complète des espèces observées ci-dessous).

Puis nous nous sommes rapprochés de la Durance où nous espérions voir un Harle bièvre désormais bien installé sur ce territoire. Nous avons observé plusieurs Chevaliers guignette et un petit Gravelot sur les berges. Le long de l’adoux, zone de tranquillité entre le centre équestre et la Durance, 2 canes de Canards colvert ont été aperçu, ainsi qu’un Pic épeiche. Au loin, de l’autre côté de la Durance, la Huppe fascié poussait ses poup’ poup’ répétitif, mais point de harle. À notre grande surprise, c’est sur le plan d’eau de la zone de loisirs qu’une femelle de harle avec ses 8 poussins s’attardait et nous a permis de belles observations ! Une nichée bien tardive pour cette espèce. Parmi les baigneurs déjà arrivés, notre cane s’évertuait à mettre ses rejetons à l’abri du dérangement.

À noter que cette espèce a fait l’objet d’une présentation par Élie Ducos lors de l’AG du 11 juin avec la projection d’une vidéo réalisée sur ce même plan d’eau :

Prêt pour partir pour notre deuxième RDV au Gouffre de Gourfouran, une Rousserole effarvatte s’est clairement exprimée et montrée dans une toute petite roselière derrière le centre hippique. Comme quoi il ne lui faut grand-chose pour subvenir à ses besoins.

Peu avant l’arrivé au gouffre 3 Bondrées apivores survolaient Champcella. Au gouffre, Martinets à ventre blanc, Hirondelles des rochers et Hirondelles des fenêtres étaient au rendez-vous ainsi que les Choucas des tours. Tous virevoltaient d’une falaise à l’autre de chaque côté de la profonde gorge. Circaète Jean-le-Blanc et Milan noir ont fait plusieurs apparitions. Mais finalement, la vedette de cette matinée au gouffre ne fût pas celle d’un oiseau, mais d’un bien charmant papillon, la Proserpine, déesse du printemps, venue butiner à nos pieds quelques petites globulaires. Quelques marmottes des Alpes ont animées également nos déplacements.

Le gouffre de Gourfouran, actuellement interdit d’accès par arrêté préfectoral, fait l’objet d’une étude environnementale pour l’installation d’une via ferrata, la prise en compte des espèces présentes sur ce site est une absolue nécessité.

 

Au total, une quarantaine d’espèces ont été observées :

Rougequeue à front blanc
Mésange noire
Huppe fasciée
Mésange charbonnière
Chevalier guignette
Rousserolle effarvatte
Rossignol philomèle
Merle noir
Martinet à ventre blanc
Serin cini
Martinet noir
Foulque macroule
Mésange huppée
Sittelle torchepot
Grimpereau des jardins
Héron cendré
Geai des chênes
Pinson des arbres
Pic épeiche
Bondrée apivore
Canard colvert
Petit Gravelot
Harle bièvre
Pouillot de Bonelli
Chardonneret élégant
Hirondelle de rochers
Hirondelle de fenêtre
Bergeronnette grise
Moineau domestique
Mésange noire
Corneille noire
Choucas des tours
Grand Corbeau
Circaète Jean-le-Blanc
Geai des chênes
Milan noir
Pic vert
Pinson des arbres
Fauvette à tête noire
Faucon crécerelle
Buse variable

 

 

Texte : Pierre BONNEAU

Photos : Steeve PEYRON

Une réponse sur « AG 2022 : sortie Eygliers et Gourfouran »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.