Catégories
Activités du Groupe LPO Pays Briançonnais

Un tristis c’est pas triste

Elle porte mal son nom scientifique cette bestiole… parce-que quand je l’ai trouvée, j’étais pas triste.

Le 18 octobre 2014, je sors faire mon petit tour habituel dans les champs, à Villar Saint-Pancrace, du côté du Rocher des Aymards. La routine, quoi. Et la motivation pas top.

J’arrive au rocher, waouh : ça vole dans tous les sens. Au moins 12 Pinsons du Nord parmi 70 Pinsons des arbres, 2 Pics verts, 1 Pic épeiche, une quarantaine de Moineaux soulcies… mais aussi, et en vrac : 3 Chardonnerets, 6 Tarins des aulnes, 40 Serins cinis, 4 Rougegorges familiers, 7 Pipits farlouses, 2 spioncelles (et même un tardif Pipit des arbres qui a crié, ouf), 2 Fauvettes à tête noire, 80 Bruants jaunes, 17 Bruants fous, 12 Bruants des roseaux, 60 Linottes mélodieuses, 8 Rougequeues noirs, quelques Grosbecs, des mésanges et une belle concentration de 14 Grives musiciennes, sans doute des migratrices toutes fraîches du jour.

Vers le passage à niveau de Charmasses, encore une femelle de Traquet motteux, retardataire (sans doute lié à la surabondance d’insectes volants). Et même un Choucas des tours ! Et 45 Corneilles noires, 7 hybrides et une mantelée à l’île Saint-Jean.

Ainsi que des pouillots…

Et c’est là, justement, que je suis passé par un itinéraire que je ne prends jamais. Au lieu de contourner le rocher par le bas, par le canal, je l’ai contourné par le haut. Et c’est là que je suis tombé sur ce pouillot bizarre, pas loin de moi, dans un gros buisson dégarni, à côté du Rocher des Aymards, en-dessous de la départementale.

Voici la description que j’ai faite durant l’observation, avant consultation du guide (en plus, je l’avais oublié, tiens).

Description Pouillot de Sibérie
Description Pouillot de Sibérie

Et heureusement qu’il a crié trois fois ce bestiau. Sinon, j’étais foutu, le pouillot était foutu, tout le monde, foutu.

Preuve que même dans les contrées reculées comme les nôtres, on trouve de belles choses. A quand le « PGS » – Pouillot à grands sourcils ?… étant donné qu’il devient de plus en plus commun en Europe de l’Ouest…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.