MONTETY et les Martinets

Après la démolition des anciens bâtiments de la Cité Montéty située au-dessus de la gare SNCF de Toulon entraînant la suppression de plus de soixante nids de Martinets noirs, le bailleur social Var Aménagement Développement, après avoir fait la demande de dérogation règlementaire auprès de la DREAL, a fait installer 70 nichoirs provisoires en bois sur des bâtiments limitrophes qui seront conservés, mais rénovés le moment venu.

Quelques années auparavant, en décembre 2016, la mairie de Toulon avait également anticipé et fait poser 10 nichoirs en béton de bois (Schwegler).

Ce qui fait donc un total de 80 nichoirs provisoires, 70 en bois et 10 en béton de bois (tous numérotés sur les photos).
En Juin et Juillet, à l’occasion de notre habituelle campagne de recensement, notre fidèle équipe « Swift » LPO TOULON, a fait 6 sorties (soirées de 20h à la tombée de la nuit) d’observations sur le site, pour évaluer d’une part, les réactions des adultes reproducteurs, et le taux d’occupation des nichoirs, d’autre part.
Lors de leur arrivée, les adultes reproducteurs étaient perturbés, déstabilisés par cette situation. Pour eux, impossible de retrouver les sites où, depuis de nombreuses années, ils avaient leurs habitudes. On les voyait tournoyer autour des bâtiments à moitié déconstruits, c’était bien triste !
Certains nichoirs provisoires ont été rapidement occupés, d’autres seulement prospectés et/ou visités.


 

Mais il y a eu très certainement  un bon nombre de Martinets qui ont investi les bâtiments de la cité administrative située de l’autre côté de la rue Montebello.
Ces bâtiments avaient déjà été inventoriés, en 2016, et le site est un hotspot de Martinets pâles.
En effet, dans les bâtiments de l’Inspection Académique, de la Direction de la Poste, de la DDPP et de la Direction Générale des Finances, ce sont plus de 60 nids (Martinets noirs et Martinets pâles) qui avaient été localisés essentiellement dans les coffrages des stores.

Et en septembre, de nombreux couples de Martinets pâles sont toujours à l’oeuvre auprès de leur seconde nichée.



Des bâtiments à surveiller de près car des rumeurs de travaux sur les fenêtres circulent !

Katherine

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *