Dès le 1er jour de la reprise de la saison de chasse 2017-2018, les dommages réapparaissent

Message du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage .

Journée d’ouverture de la chasse et premier blessé plombé arrivé au centre : un Circaète Jean Le Blanc stoppé dans sa migration… en effet, ce mangeur exclusif de reptiles repartait passer l’hiver en Afrique, après s’être reproduit dans nos forêts. Il risque malheureusement de passer l’hiver en soin à cause de la bêtise humaine… Rappelons que tous les rapaces sont protégés et leur destruction punie par la loi ! Et malheureusement rares sont les plaintes qui aboutissent…

Quand je pense que pendant que les bénévoles  se déplacent tout le printemps pour effectuer les comptages de circaète afin de mesurer leur reproduction difficile, certains n’hésitent pas à leur tirer dessus…😣

Jean-Luc

 

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.