A la manière de Jean-Henri Fabre

C’est une conférence d’un genre totalement inattendu qui a été offerte au groupe local LPO Pays Gapençais le mercredi 25 janvier par Gérard de Wailly. Gérard est un entomologiste expert… en expérimentation ! Un peu comme le faisait Jean-Henri Fabre, il prélève dans la nature le contenu d’un petit aquarium, le pose sur son bureau et observe… nuit et jour. Mais les moyens modernes d’observation, de photographie, de numérisation, de recherche et de documentation donnent une autre dimension à la communication !

Sous nos yeux ébahis, il a montré les larves aquatiques évoluant au milieu des végétaux, chassant, se nourrissant… Nous avons pu voir les détails de ces larves minuscules, invisibles à l’œil nu  et en action : yeux, mandibules, branchies, soies, griffes… jusqu’aux cerques, pseudopodes, épiproctes, stemmates et fourreaux alaires !

En scientifique consciencieux, Gérard a replacé toutes les espèces bien identifiées dans la classification systématique. Et n’a montré que celles qu’il a capturées et élevées, puis relâchées dans leur milieu d’origine. C’est pourquoi nous avons fait connaissance avec les Ephémères, Odonates, Diptères, Coléoptères et Trichoptères. Les deux grandes familles manquantes, Plécoptères et Hétéroptères, feront, il l’espère, l’objet de prochaines expérimentations. Son objectif principal étant d’arriver à suivre un cycle de vie complet.

Voici son bureau-laboratoire : un ordinateur avec grand écran, des microscopes et loupes binoculaires, des appareils photos… et le minuscule aquarium qu’il montre juste sous sa main!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.