Intempéries : continuez plus que jamais le nourrissage !

Bonsoir, juste un petit post.
Si vous habitez dans le Briançonnais ou aux alentours vous avez pu constater que les conditions météo sont abominables ces derniers jours, avec notamment une importante tempête de neige les 6 et 7 février. Il faut absolument penser à laisser des graines à la disposition des oiseaux, même si, reconnaissons-le, ils ne sont pas nombreux en ce moment. Cet approvisionnement en nourriture est bénéfique voire vital pour eux en ces temps perturbés. Les oiseaux qui étaient restés plus en altitude jusqu’à maintenant (avec les températures douces) vont redescendre et s’approcher des maison. Avec 50 cm de poudreuse sur le sol, il leur est difficile de trouver à manger ! Tournesol, mélange, graisse, margarine, miettes de pain, épluchures… tout est bon pour eux lorsque la nourriture se fait rare.
Ainsi, même si nos amis à plumes sont beaucoup moins nombreux que l’an dernier (douceur dans le Nord de l’Europe oblige !), ils sont tout de même bien là, en petites quantités certes, mais il ne faut pas les oublier. Pour l’exemple, j’ai eu le 6 février les premiers oiseaux aux mangeoires depuis début octobre : 3 mésanges charbonnières, quelques pinsons et tourterelles, après un vide total en début d’hiver. C’est en ce moment que des espèces sympathiques sont susceptibles de vous rendre une petite visite au jardin : gardez les jumelles à portée de main, et vérifiez le niveau de vos sacs de tournesol.

Et souvenez-vous, lorsque Madame Météo fait des siennes, ne rationnez pas les graines !

Si jamais du nouveau il y a, on vous préviendra. Et c’est aussi l’occasion de fêter notre centième article -excusez du peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.